Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Vertiv dévoile les résultats sur les perspectives Edge pour les opérateurs de télécommunications

juin 2020 par Vertiv en collaboration avec Omdia

Vertiv en collaboration avec le cabinet de recherche technologique Omdia, a publié un nouveau rapport sur les effets de la transition vers l’Edge computing pour les opérateurs de télécommunications et sur les meilleures tactiques et stratégies pour capitaliser sur son développement.

Le rapport - Telcos and edge computing : opportunity, threat or distraction ? - révèle que la croissance du Edge computing pourrait générer de nouvelles opportunités de revenus pour les opérateurs. Omdia, anciennement Ovum, affirme notamment que les opérateurs mobiles et fixes peuvent construire une plate-forme pour le développement de services Edge tout en réalisant des économies considérables en combinant les tours de réseaux mobiles existants avec des bureaux centraux et des points d’agrégation tels que les datacenters de proximité.

« La croissance Edge ouvre des opportunités pour les fournisseurs de télécommunications de développer de nouveaux services liés à la 5G, à l’IoT et à d’autres technologies innovantes », a déclaré Gary Niederpruem, directeur de la stratégie et du développement de Vertiv. « Les opérateurs auront besoin de partenaires ayant une dimension internationale, ainsi que d’un large éventail de solutions et de services, pour les soutenir dans leur parcours vers le Edge ».

Le rapport Omdia révèle également que la croissance de l’Edge devrait ouvrir de nouveaux horizons en termes de compétitivité, 36% des personnes interrogées estimant que les opérateurs de réseau seront les plus importants dans la création de nouveaux services de revenus à partir du Edge. Les développeurs d’applications (30%) et les fournisseurs de cloud public (25%) sont également considérés comme des acteurs essentiels.

« Les fournisseurs de services de communication (FSC) considèrent que le marché émergent du Edge computing leur offre une opportunité évidente, mais d’autres acteurs potentiels, notamment les fournisseurs de cloud public et les acteurs de contenu OTT, sont également séduits par la perspective de fournir des services Edge », a déclaré Julian Bright, analyste principal des télécommunications chez Omdia et auteur de l’étude. « La part de marché que les fournisseurs de services peuvent s’attendre à conquérir sur le marché du Edge computing dépendra de plusieurs facteurs. Il s’agit notamment de savoir comment ils peuvent faire évoluer leurs réseaux pour soutenir les paradigmes du Edge computing et éviter de devenir de simples fournisseurs de connectivité ».

Le rapport Omdia aborde spécifiquement le rôle que les datacenters modulaires préfabriqués (PFM) sont susceptibles de jouer pour aider les opérateurs de télécommunications à fournir les futures infrastructures de pointe, le marché des PFM devant passer de 1,2 milliard de dollars en 2018 à 4,3 milliards de dollars en 2023. Le rapport souligne que cette croissance prévue est due aux opérateurs de télécommunications et à la croissance du Edge computing, ainsi qu’à la croissance globale des fournisseurs de services cloud.

Parallèlement au déploiement rapide, l’efficacité énergétique est également une préoccupation majeure des opérateurs de réseau. Dans une récente mise à jour d’une enquête de Vertiv - 2020 : Same Hopes, More Fears - le cabinet 451 Research a identifié que les coûts énergétiques associés à la connectivité et 5G restent une préoccupation importante pour les opérateurs.

« La consommation d’énergie est une préoccupation majeure pour les opérateurs de réseaux 5G car elle constitue entre 20 et 40 % de l’OPEX du réseau », a déclaré Brian Partridge, vice-président de 451 Research. « L’analyse menée par Vertiv estime que la 5G augmentera probablement la consommation totale d’énergie du réseau de 150 à 170% d’ici 2026. L’industrie a désespérément besoin de solutions 5G à haut rendement énergétique, en particulier pour les technologies gourmandes en énergie comme les antennes MIMO, et les solutions spécifiques aux datacenters ».

Pour répondre à ces besoins en constante évolution, Vertiv développe en permanence de nouvelles infrastructures, de nouveaux logiciels et services pour optimiser la consommation d’énergie à travers le réseau, en collaboration avec ses partenaires et clients du secteur des télécommunications. Les initiatives de l’entreprise dans ce domaine ont été reconnues par la GSMA grâce à une étude de cas vérifiée de Vertiv avec Telefónica, ce qui a permis aux deux entreprises d’être présélectionnées comme finalistes des GSMA Global Mobile Awards (GLOMO).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants