Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Université de Dublin : quant la recherche devient opérationnel

octobre 2019 par Marc Jacob

l’université de Dublin a monté un laboratoire de recherche en matière de cybersécurité depuis déjà 13 ans alors que ce domaine en était encore à ces prémices. La particularité du travail de ces chercheurs est d’être directement opérationnel grâce à un partenariat public, privé et avec des organisations internationales.

Lors de la journée organisé par Enterprise Ireland, une visite du laboratoire cyber de l’Université de Dublin l’UDC Centre for cybersécurité & Cybercrime Investigation était au programme. Cette unité a été crée il y a13 ans a expliqué la directrice du Laboratoire. Elle a une équipe de 11 personnes dont 8 dans le domaine de la cybersecurity et cybercrime. Elle bénéficie d’un partenariat avec le gouvernement, le secteur financier et les organismes législatifs. Ce département travaille entre autre sur la sécurité des réseaux, les réponses à incidents, le cyber entraînement, le traitement des malwares, les reporting, les infrastructures de sécurité... UDC cyber est en étroite collaboration avec le secteur financier afin de développer des solutions de sécurité adaptées à cette filière. Il travaille entre autre sur les fuites de données, les malwares, les DDoS, le phishing... l’UCD n’a pas vocation à commercialiser les produits qu’elle découvre. Ils sont donc libre d’utilisation pour la communauté cyber de ces institutions. Le laboratoire est partenaire d’Interpol, du Conseil de l’Europe, d’UNODC, de l’OSCE avec lesquels il travaille sur des projets internationaux. L’UDC a développé des produits libres qui sont offerts aux États pour leurs équipes cyber. Parmi les outils découverts, on trouve des solutions de forensic entre autre. La directrice du laboratoire a cité par exemple le projet ILEAnet développé pour les forces de polices françaises. Cette solution a été crée en partenariat avec le LEA. De plus, le laboratoire a mis au point INSPECTr un outil de forensic qui permet de faire de l’analyse en proposant de la corrélation multiple des données sur des plateformes nationales et internationales.

Toutes ses recherches sont financées par les demandeurs c’est à dire soit l’Etat, soit les institutions financières ou encore les organismes nationaux ou internationaux. Il va de soir précise la directrice du département que l’objectif n’est pas de faire des bénéfices mais de couvrir les frais de la recherche.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants