Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Une nouvelle étude menée par Enterprise Strategy Group (ESG) et HUMAN révèle les principales attaques de Bots, le niveau de préparation et les préoccupations des responsables de la sécurité dans les entreprises

mai 2021 par HUMAN & ESG

HUMAN (anciennement White Ops) publie une nouvelle étude sur les perceptions et les réponses des responsables de la sécurité face aux attaques sophistiquées de bots. La recherche, qui a été menée par Enterprise Strategy Group (ESG), a révélé des inquiétudes quant à la menace que représentent les bots, notamment les ralentissements de sites causés par des attaques DDoS, la fraude aux nouveaux comptes, les attaques par credential stuffing, la prise de contrôle de comptes, la manipulation de contenus, le piratage de données sensibles, l’affaiblissement des inventaires et l’abandon de paniers d’achats.

L’enquête a été menée au cours du premier trimestre 2021 et a permis de recueillir des informations auprès de 425 décideurs de cybersécurité et d’informatique ayant des connaissances et des responsabilités en matière de sécurité des applications pour leur organisation.

"Cette recherche démontre à quel point une plateforme de protection des bots robuste est cruciale pour un process de cybersécurité solide", a déclaré Tamer Hassan, cofondateur et PDG de HUMAN. "Les bots sophistiqués peuvent avoir d’immenses effets néfastes sur l’expérience client, et le temps nécessaire pour rétablir la confiance avec les clients est un temps que les organisations d’aujourd’hui n’ont pas."

Le rapport 2021 sur les tendances de gestion des bots confirme ce fait.

Voici plusieurs éléments clés du rapport :

• Près de la moitié des personnes interrogées pense que leur organisation serait sujette à une attaque sophistiquée de robots.

• 90 % des personnes interrogées considèrent la gestion des robots comme l’une des cinq principales priorités en matière de cybersécurité.

• 37 % des personnes interrogées ont confirmé avoir été victimes d’une attaque de robots sophistiqués au cours des douze derniers mois, tandis que 30 % pensent que c’est le cas mais ne peuvent le confirmer.

• Il faut en moyenne neuf mois aux victimes d’attaques de robots pour regagner la confiance des clients.

• 86 % des personnes interrogées pensent que la plupart des robots sont capables de contourner les dispositifs simples de protection contre les attaques.

"Alors que les organisations se sont tournées vers des opérations commerciales davantage axées sur l’Internet, une tendance encore accélérée par la pandémie, les criminel sont redoublé d’efforts et augmenté la fréquence des fraudes et des abus automatisés pilotés par des bots", a déclaré John Grady, analyste principal chez ESG. "Cette nouvelle étude explore la façon dont les responsables de la sécurité des applications perçoivent la menace des attaques de robots et quels sont leurs plans pour les combattre."

Le rapport révèle d’autres informations précieuses, notamment la perception qu’ont les responsables de la sécurité des applications de protection contre les bots au sein des plates-formes de cybersécurité, la connaissance des capacités des bots sophistiqués et la planification organisationnelle des investissements en matière de protection contre les bots au cours des douze prochains mois.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants