Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Une étude Fujitsu atteste de l’urgence à sensibiliser les collaborateurs à la cybersécurité

avril 2021 par Fujitsu

Une nouvelle étude Fujitsu "Building a Cyber Smart Culture" [1] tend à démontrer qu’un an après la démocratisation du télétravail, de nombreuses organisations pourraient avoir involontairement créé une culture dans laquelle les collaborateurs sont plus que jamais réticents à signaler des problèmes de sécurité. Ainsi 54% des chefs d’entreprises reconnaissent que les politiques de sécurité n’ont pas évolué convenablement face aux changements dans l’organisation du travail. Alors que 48% des collaborateurs qualifiés de non techniques sont réticents à signaler les menaces de sécurité auxquelles ils seraient confrontés, seuls 37% des employés considérés comme techniques seraient enclin à signaler ces mêmes menaces.

Pour de nombreuses organisations, la situation les a contraintes à prendre très rapidement des mesures pour faciliter le télétravail à grande échelle, ce qui a entraîné une augmentation et une généralisation de l’usage des offres de services Cloud. Elles ont également assoupli les restrictions d’accès aux réseaux et aux données de l’entreprise à partir d’équipements personnels et des connexions réseaux privées et non sécurisées de leurs collaborateurs. De leur côté, les collaborateurs, de par le travail à distance, se sentent moins à même de se renseigner quant aux questions de sécurité et sont plus réticents à soulever formellement des problèmes de sécurité potentiels.

Les organisations sont ainsi menacées par l’augmentation des surfaces d’attaque ; les problèmes de sécurité sont intensifiés et de plus en plus récurrents, jusqu’au point de rupture. En conséquence, le nombre d’organisations ayant subi des cyberattaques a augmenté de façon exponentielle durant ces derniers mois.

Les solutions avancées de sécurité de Fujitsu aident les entreprises et les organismes publics à minimiser les risques et à maintenir leurs activités en renforçant leur stratégie et leurs opérations de sécurité à tous les niveaux. Basées sur le renseignement d’intérêt cyber (ou « Cyber Threat intelligence »), Fujitsu propose une approche intégrée et collaborative des défis de la cybersécurité dans le respect de normes de sécurité élevées, permettant aux organisations d’adopter le modèle de sécurité proposé, sans en entraver la croissance.


[1] Fujitsu a interrogé 331 cadres supérieures dans 14 pays. Les personnes interrogées provenaient de cinq grands groupes d’industries : services financiers, commerce de détail, fabrication et automobile, énergie et services




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants