Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Une étude Acronis réalisée pendant la pandémie révèle des lacunes en matière de sécurité informatique et le besoin de nouvelles solutions de protection pour les entreprises

septembre 2020 par Acronis

Acronis dévoile les résultats de son étude internationale Acronis Cyber Readiness Report 2020, d’après laquelle les entreprises ont impérativement besoin d’une solution de cyber protection durablement économique, capable de réduire la complexité et de renforcer la sécurité.

Le rapport Acronis Cyber Readiness Report 2020 a été réalisé auprès de 3 400 entreprises et télétravailleurs du monde entier (17 pays dont la France, Suisse, Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, Japon, Etats-Unis…) dans le sillage de la pandémie (COVID-19). Celui-ci révèle que 92 % des entreprises interrogées ont effectivement adopté de nouvelles technologies facilitant le télétravail, et notamment des outils collaboratifs, ainsi que des solutions de préservation de la confidentialité et de cybersécurité des terminaux.

Il ressort de ce rapport que les télétravailleurs sont surtout visés par des attaques de phishing, par déni de service distribué (DDoS) ou encore des applis de vidéoconférence.

Les attaques de phishing se multiplient comme jamais, ce qui n’a rien de surprenant sachant que 2 % seulement des entreprises envisagent le filtrage d’URL quand elles évaluent une solution de cybersécurité. Cette négligence expose les télétravailleurs aux sites de phishing.

39 % des entreprises interrogées ont été visées par une attaque de vidéoconférence au cours des trois mois précédents dans le contexte d’utilisation des applis Zoom, Cisco Webex, et Microsoft Teams.

Les centres de cyber protection Acronis (CPOC) ont découvert que 35 % des attaques de malwares parvenaient à tromper les défenses des entreprises

Et en France, voici le 3 principaux défis que doivent relever les entreprises :

- Les principaux défis identifiés par les travailleurs à distance : La connectivité Wi-Fi, l’utilisation d’un VPN et d’autres mesures de sécurité, et l’incapacité à utiliser les réseaux et applications internes. "L’utilisation d’un VPN et d’autres mesures de sécurité" et l’"incapacité à utiliser les réseaux et applications internes" ont été signalés comme les autres principaux défis (30 % et 25 % respectivement), les plus fortes concentrations provenant des travailleurs à distance en France, en Inde et en Suède.

- Seulement 12% des employés internationaux ont choisi le travail de bureau complet comme arrangement de travail idéal. Une nouvelle normalité va probablement émerger. Parmi les 20 % qui privilégient la répartition "80 % au bureau / 20 % à distance", on trouve les valeurs suivantes au niveau des pays : France - 33%, Espagne - 29%, Suisse - 28%, et Royaume-Uni - 27%.

- 92 % des salariés attendent de leurs entreprises qu’elles investissent davantage dans les outils de transformation numérique pour les aider à s’adapter aux nouvelles réalités commerciales. Les employés en Inde, en Afrique du Sud, en France et au Japon ont indiqué qu’ils étaient encore plus favorables à la transformation numérique.

L’évolution du paysage des cybermenaces requiert une protection moderne adaptée

« Les solutions de sauvegarde et antivirus autonomes traditionnellement utilisées sont incapables de protéger les entreprises des cybermenaces sophistiquées en cours actuellement dans un contexte en pleine mutation », déclare Serguei « SB » Beloussov, fondateur et CEO d’Acronis. Les entreprises qui font le choix de solutions modernes et intégrées de protection des données et de cybersécurité gagnent non seulement en sécurité, mais aussi en réduction des coûts et autres économies d’échelle.

Pour en savoir plus le Cyber Readiness Report (en anglais), rendez-vous ici.


Périmètre de le l’étude

Les personnes interrogées viennent de 17 pays répartis sur quatre continents : Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Bulgarie, Canada, Espagne, France, Inde, Italie, Japon, Pays-Bas, Royaume-Uni, Singapour, Suède, Suisse, Emirats Arabes Unis, et États-Unis.
Dans chaque pays, 50 % des répondants sont membres d’équipes IT en entreprise et 50 % sont des employés qui travaillent actuellement à distance. Les personnes interrogées proviennent de différents secteurs, tant publics que privés.

Les principales industries représentées :
- Informatique et télécommunications
- Accueil/Voyage
- Santé
- Éducation
- Sports/Divertissement
- Autres (industrie manufacturière, finances/ services juridiques/professionnels, etc.)




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants