Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Thierry Rouquet, Arkoon : Le dialogue entre les RSSI et les exploitants doit se fluidifier

octobre 2007 par Marc Jacob

Arkoon vient d’être introduit en bourse. Fort de ce nouveau financement, la société s’est fixée des objectifs pour améliorer les qualité d’administration de ces solutions de sécurité et pour obtenir une meilleure visibilité auprès des grands comptes. Thierry Rouquet, le Président du Directoire d’Arkoon estime que malgré ces efforts en termes de qualité de ses produits, il faut aussi que les RSSI dialoguent plus souvent avec les exploitants afin de mieux définir les besoins de sécurité.

Global Security Mag : Vous avez annoncé récemment votre entrée en Bourse, quelle va être votre nouvelle stratégie ?

Thierry Rouquet : Cette introduction sur AlterNext (remplaçant du Nouveau Marché), le Compartiment des Valeurs de Croissance d’EuroNext, est une étape importante dans la vie de notre entreprise. Cette opération a été destinée à lever des fonds pour financer notre développement et renforcer la notoriété de notre entreprise. Nous souhaitons que notre société soit plus visible sur le marché notamment du point de vue des grands comptes et de nos investisseurs. La société a été introduite en bourse sur des fondamentaux solides : une croissance de 20% et un exercice profitable en 2006. Ce qui est exceptionnel dans notre industrie et notamment en France. Nous sommes à ce jour la seule valeur coté dans notre domaine.

Global Security Mag : Quelles sont vos principales nouveautés ?

Thierry Rouquet : Nous investissons beaucoup dans les nouvelles technologies en particulier dans le domaine du management de la sécurité. Ainsi, dans la version 4.2 de Fast 360, nous avons remodelé la console de management.

Nous allons continuer à travailler encore dans ce domaine pour permettre aux grands comptes de bénéficier d’un outil de management en phase avec l’organisation et le développement de leur business.

Nous allons être en mesure d’offrir aux clients des solutions avec un niveau de performance et disponibilités optimal. Nous allons donc sortir prochainement des versions de Fast 360 avec des technologies de Network Processeur de la marque Cavium qui ont l’avantage des Asics et des plateformes à base de software. Avec ses systèmes, il est possible de disposer de 16 cœurs qui fonctionnent en parallèle.

Securtiy Base notre logiciel de chiffrement va prochainement bénéficier d’une version avec une plus grande transparence dans le cryptage, avec un management ergonomique et déployer de façon centralisé pour faciliter l’administration pour les responsables de projets.

Global Security Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Thierry Rouquet : La dimension sécurité, y compris dans les projets de sécurité est trop souvent sous-estimée, faute de connaissance suffisante des menaces et des risques. Le dialogue entre les RSSI et les opérationnels n’est pas encore suffisamment clair. Il y a encore un long chemin à parcourir sur cette route pour trouver le bon compromis entre la sécurité et l’exploitation. Nous travaillons pour trouver des raccourcis.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants