Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Thierry Karsenti, Check Point : La poussée de la cybercriminalité lors des événements médiatisés, 10 conseils pour ne pas « tomber dans le panneau »

juillet 2014 par Thierry Karsenti, Europe Technical Director chez Check Point

Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté, où tout fait déjà partie d’Internet et où la grande variété de médias, de formes d’accès à l’information, l’explosion des réseaux sociaux et la mobilité, ont révolutionné nos vies. En parallèle de la pénétration d’Internet dans nos activités quotidiennes est apparu un phénomène de cybercriminalité de plus en plus sérieux.

Alors qu’il est de plus en plus fréquemment question dans la presse de botnets et de fuites de données, des millions d’utilisateurs doivent prendre conscience que la sécurité de leurs activités numériques est sur le point d’être confrontée à un tout nouveau type de menaces.

Les menaces qui sont un fléau pour Internet se comptent désormais par milliers. Les cyber-attaques se distinguent par leur niveau de préparation et de sophistication, et par leur utilisation de l’ingénierie sociale pour parvenir à leurs fins. Dans ce cadre, les événements d’importance mondiale, tels que les grandes rencontres sportives très médiatisées, sont dans le collimateur des cybercriminels alors que les fans comptent plus que jamais sur Internet pour des informations, des vidéos, des sites de paris en ligne, etc. Les risques de sécurité se multiplient en conséquence.

Internet se nourrit d’informations et lorsque des événements comme ceux-ci se produisent, la quantité de logiciels malveillants disponibles sur Internet croît de manière exponentielle. Le spam, les faux sites de paris en ligne, et les liens qui mènent directement à des sites dangereux ou qui téléchargent des fichiers pouvant infecter nos ordinateurs, sont quelques-uns des pièges habituels. En ce qui concerne les réseaux sociaux, les faux profils et autres outils associés rendent le travail des pirates plus efficace.

La Coupe du Monde au Brésil est un parfait exemple de tout ceci. Les paris sur Internet se sont multipliés de façon exponentielle, ainsi que les ventes de billets et l’activité des réseaux sociaux. La défaite de l’Espagne durant son match d’ouverture contre les Pays-Bas a généré plus de 8 millions de tweets en un peu moins de deux heures, soit une activité effrénée.

Pour les cybercriminels, toute cette activité est l’occasion de multiplier les pièges avec pour principal objectif d’obtenir des données et de commettre des délits. Il est donc essentiel de rester vigilant pour ne pas succomber à la tentation de se rendre sur des sites web ou de télécharger des fichiers provenant de sources dont on ne connaît pas la fiabilité. Mais qui est en mesure de résister à un fichier décrivant soi-disant des « agressions » qui se sont produites en cours d’un match, ou un coup-franc ignoré par l’arbitre qui aurait pu être décisif ?

Dans toutes ces circonstances de risques pour la sécurité de nos données et de nos appareils, il est plus important que jamais de revenir à l’essentiel, en suivant des conseils qui nous permettent de profiter pleinement d’Internet sans compromettre notre sécurité.

Si nous devions formuler de tels conseils, ce serait de :

1. Augmentez la sécurité de votre réseau en configurant des mots de passe robustes. Si un routeur est utilisé, changez son mot de passe par défaut.

2. Abonnez-vous à un antivirus et maintenez-le à jour en permanence. Installez un pare-feu.

3. N’ouvrez jamais d’emails sans connaître l’origine des expéditeurs, en particulier s’ils ne vous sont pas adressés directement et personnellement, ou s’ils contiennent un lien vers une destination qui ne vous est pas familière.

4. Ne téléchargez jamais de fichier sans en vérifier l’origine.

5. Ne vous rendez jamais sur des sites web que vous ne pouvez considérer comme étant fiables à 100%. Si vous tapez « parier coupe monde Brésil » dans Google, vous verrez des millions de résultats. Sachez que bon nombre de ces sites ne sont pas fiables.

6. Consultez les contenus avec du recul : des contenus ou des messages incroyables ou trop tapageurs peuvent être des leurres qui cachent des activités malveillantes.

7. Pensez à la sécurité de vos enfants : activez et configurez le contrôle parental le cas échéant. Expliquez à vos enfants comment adopter de bonnes habitudes pour naviguer seuls sur Internet en toute sécurité.

8. Si vous vous connectez à partir d’un smartphone, rappelez-vous que chaque système d’exploitation, qu’il s’agisse d’Android, d’iOS, de Blackberry ou de Windows, présente ses propres problématiques de sécurité. L’utilisation d’applications mobiles et du navigateur sur des connexions Bluetooth/Wi-Fi insuffisamment sécurisées peuvent vous exposer à des risques.

9. Prenez garde aux réseaux sociaux : la création de faux profils est une pratique courante pour les cybercriminels. Méfiez-vous des profils qui semblent très suivis ou ont des noms factices.

10. Si vous êtes victimes d’une escroquerie sur Internet, ou avez la preuve qu’un site web est frauduleux, signalez-le aux autorités compétentes sur https://www.internet-signalement.gouv.fr

En résumé, nous devons rester vigilants face à la cybercriminalité, prendre des précautions et bien comprendre que des événements d’une telle ampleur sont toujours une porte d’entrée pour les cybercriminels.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants