Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Tenable Vendredi 30 juin, journée internationale des réseaux sociaux : Les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour le meilleur comme pour le pire

juin 2023 par Tenable

Vendredi 30 juin, journée internationale des réseaux sociaux, Tenable rappelle qu’ils font partie de notre quotidien, pour le meilleur comme pour le pire.

Il ne faut pas oublier que les arnaques ont évolué en même temps que les plateformes de réseaux sociaux. Aujourd’hui, les escroqueries sont complexes et créatives : elles impliquent des interactions multiples sur différentes plateformes, profitant de la confiance inhérente qu’ont les utilisateurs dans leurs interactions en ligne sur un réseau qu’ils apprécient.

Les réseaux sociaux sont devenus l’un des terrains de jeu favoris des cybercriminels et les utilisateurs doivent faire preuve de lucidité pour déceler les risques d’usurpation d’identité et de fraudes financières par exemple. Un rapport récent de la Federal Trade Commission a révélé que 8,8 milliards de dollars ont été perdus à cause d’escroqueries en 2022 aux États-Unis, soit une augmentation de 30 % par rapport à l’année précédente.

Connu pour ses contributions au groupe de travail Anti-Phishing (APWG), à la National Cyber Security Alliance et pour avoir été le premier chercheur à signaler les escroqueries du bot Tinder, Satnam Narang, Senior Staff Research Engineer chez Tenable, conseille les utilisateurs sur les moyens d’éviter d’être victimes d’escroqueries sur les réseaux sociaux :

1. Faire preuve d’esprit critique face à tout ce qui est sur les réseaux sociaux : à mesure que les plateformes évoluent, les utilisateurs doivent se montrer très sceptiques quant à ce qu’ils y voient et garder à l’esprit qu’un réseau social ne peut détecter toutes les escroqueries. Les escrocs sont implacables et trouvent des moyens de contourner les mécanismes existants pour détecter et bloquer les comportements suspects.
2. Examiner chaque profil : la plupart du temps, les escrocs créent de faux comptes qui ne présentent que peu ou pas d’engagement, de posts ou de followers. Ou ils compromettent des comptes existants qui comptent un grand nombre de followers, mais leur contenu ne correspond pas. Cet examen peut permettre d’identifier les faux profils ou les escroqueries potentielles.
3. Rester sur le réseau social choisi : si quelqu’un récemment rencontré sur une application vous demande de passer sur une autre plateforme, il s’agit probablement d’un escroc. En amenant les utilisateurs à envoyer des messages texte ou à utiliser WhatsApp, ils sont en mesure de réaliser leurs escroqueries avec moins de crainte d’être pris en flagrant délit.
4. Ne pas communiquer d’informations sensibles : ne pas s’inscrire ou acheter de produits avant d’avoir recherché sur le site web original et comparé les liens partagés sur le réseau social avec ceux du site officiel. En ce qui concerne les escroqueries liées aux crypto-monnaies, ne connectez pas aveuglément vos portefeuilles de crypto-monnaies à des sites non fiables.
5. Signaler des profils douteux : des fonctionnalités existent sur les réseaux pour signaler un profil, surtout si la personne pense avoir été arnaquée. Cela pourrait empêcher d’autres utilisateurs de se faire arnaquer à l’avenir.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants