Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Tenable Research annonce des millions de dollars d’escroqueries à la cryptomonnaie au cours du mois passé

novembre 2021 par Tenable Research

Tenable lance l’alerte : les propositions frauduleuses de dons de Bitcoin, Ethereum, Dogecoin, Cardano, Ripple et Shiba Inu prolifèrent sur YouTube Live. Satnam Narang, ingénieur de recherche de Tenable attire en effet l’attention sur le fait que de plus en plus d’escrocs s’emparent de comptes YouTube légitimes pour lancer des campagnes frauduleuses de cryptomonnaie n’a rien de nouveau. Et pourtant, de nombreuses personnes se font encore prendre rendant ces arnaques très lucratives. Tenable a évalué pour un échantillon d’escroqueries découvertes sur YouTube Live le seul mois dernier que les sommes engrangées représentaient au moins 8,9 millions de dollars.

« Les arnaqueurs utilisent des comptes YouTube compromis pour lancer des campagnes d’offres frauduleuses de Bitcoin, Ethereum, Dogecoin, Cardano, Ripple, Shiba Inu et autres cryptomonnaies », explique Satnam Narang. « Les arnaques aux Bitcoin que j’ai pu découvrir ont ainsi collecté 8,2 millions de dollars, avec un montant moyen de 1,6 million de dollars par campagne. Pour les Ethereum, cela représente 413 mille dollars de vol, pour une moyenne de 82 778 dollars par campagne. Et pour les arnaques aux Shiba Inu, les montants se chiffrent à 239000 dollars, pour une moyenne de 34 192 dollars par campagne. »

Les arnaqueurs savent que les utilisateurs accordent plus facilement leur confiance à des voix qui ont de l’influence. Ils créent de fausses vidéos mettant en scène les créateurs et co-créateurs des cryptomonnaies, ou encore des personnes associées à des entreprises de cryptomonnaies, ou de PDG d’entreprises qui en ont salué l’utilisation ou déclaré leur intérêt pour l’achat de cryptomonnaies dans leur panier d’actifs. La pléthore de vidéos d’interviews de ces personnalités disponibles en ligne apporte à ces arnaques une légitimité apparente et a permis aux escrocs de développer un système qui fonctionne maintenant depuis des années. Les événements mettant en scène des personnalités de premier plan offrent également une occasion idéale pour ces campagnes frauduleuses, car ils exacerbent l’intérêt d’un public sensibilisé par le visionnage d’émissions en live sur YouTube.

Satnam a notamment identifié dans de fausses émissions YouTube Live plusieurs figures notables dont l’image avait été réutilisée à partir d’autres vidéos, telles que :
- Michael Saylor, président-directeur général de MicroStrategy, fervent supporteur du Bitcoin
- Vitalik Buterin, co-créateur de l’Ethereum
- Charles Hoskinson, fondateur du Cardano et co-créateur de l’Ethereum
- Brad Garlinghouse, CEO de Ripple Labs
- Elon Musk, CEO de Tesla et SpaceX Le point commun de toutes ces arnaques sur les fausses émissions YouTube Live, c’est que les utilisateurs sont renvoyés vers des sites externes qui proposent aux utilisateurs de doubler leur avoir en cryptomonnaie, Bitcoin, Ethereum, Dogecoin, Cardano, Ripple ou Shiba Inu. Cette technique est la plus efficace dans les arnaques à la cryptomonnaie.

Pour contrecarrer ces escroqueries, le conseil de Satnam est le suivant : « Il est très important que les utilisateurs restent critiques en visionnant des vidéos YouTube Live où les personnalités ci-dessus, ou des personnalités émergentes à l’avenir, promettent de forts rendements financiers. N’envoyez jamais de cryptomonnaies pour participer à ce genre de campagne, il est peu probable que l’opération soit honnête et une fois les fonds numériques transférés, vous ne pourrez plus les récupérer. Il est important également que le public participe et signale ces vidéos YouTube Live, cela permettrait probablement d’éviter à certaines personnes d’en être victimes. »

Il est possible de signaler des vidéos suspectes sur YouTube aisément, en cliquant sur l’icône de drapeau sous la vidéo et en sélectionnant la catégorie « Spam ou contenu trompeur » puis « Escroquerie ou fraude » dans le menu déroulant.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants