Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Télétravail : les employés déclarent être plus productifs mais s’inquiètent de la dépendance aux technologies à domicile, de la sécurité des données et des impacts personnels

juillet 2020 par Lenovo

– La nouvelle étude mondiale[1] de Lenovo™ met en lumière les enjeux de la recrudescence massive du télétravail lors de la pandémie de COVID-19 et donne des pistes aux entreprises et à leurs services informatiques pour s’adapter à la nouvelle ère du travail à distance. Plus de la moitié des employés interrogés au niveau mondial pense qu’elle travaillera encore davantage à domicile à l’avenir.

L’étude, intitulée « Technologie et évolution du monde du travail », examine comment les employés du monde entier réagissent à ce nouveau contexte, une majorité des personnes interrogées (72 % dans le monde et 63% en France[2]) ayant confirmé un changement dans la dynamique de leur travail quotidien au cours des trois derniers mois. Elles se sentent plus connectées et plus productives grâce au télétravail, mais les données montrent aussi des inconvénients financiers, physiques et émotionnels.

« Ces données sont des indications précieuses sur la relation complexe que les employés entretiennent avec la technologie, car vie professionnelle et vie privée sont de plus en plus étroitement liées en raison de l’augmentation du télétravail », a commenté Dilip Bhatia, vice-président en charge de l’expérience utilisateur et client au niveau mondial chez Lenovo. « Les personnes interrogées dans le monde entier se sentent plus dépendantes de leurs ordinateurs de travail et plus productives, mais elles s’inquiètent de la sécurité des données et souhaitent que leurs entreprises investissent davantage dans la formation aux nouvelles technologies. Nous utilisons ces données pour améliorer le développement de nos technologies et fournir plus d’autonomie aux travailleurs à distance de demain. »

Augmentation de la productivité, de la connectivité et de l’autonomie informatique

Au niveau mondial, les personnes interrogées ont adopté le principe du travail à distance et se sentent plus connectées que jamais à leurs outils car le « bureau » est devenu le lieu où ils se trouvent.

• 77% des personnes interrogées en France (85% dans le monde) se sentent désormais plus dépendantes de leur PC de travail (ordinateur portable et/ou de bureau) que lorsqu’ils travaillent effectivement au bureau.
• Près des deux tiers (63 %) de la population active interrogée dans le monde estiment être plus productifs à domicile qu’au bureau.
• 52% des personnes interrogées en France et dans le monde pensent qu’elles favoriseront davantage le télétravail même après la levée des mesures de distanciation sociale.

Cette nouvelle confiance dans le télétravail a accru la nécessité pour les entreprises de disposer de solutions informatiques modernes et personnalisables à déployer à grande échelle. 79% des participants (67% en France) conviennent qu’ils ont dû être leur propre informaticien lorsqu’ils travaillaient à domicile, et une majorité des personnes interrogées pensent que les employeurs devraient davantage investir dans des formations technologiques à l’avenir.

Mais le gain de productivité en télétravail a ses revers

Dans le cadre d’un passage au télétravail aussi massif et prolongé que celui provoqué par la pandémie, les travailleurs expliquent qu’ils ont dû investir personnellement dans la technologie quand leurs employeurs ne le faisaient pas :

• 7 employés sur 10 ont déclaré avoir dû investir dans une nouvelle technologie pour pouvoir travailler à domicile. Cette tendance se confirme à la fois en France et dans tous les marchés interrogés.
• Près de 40 % des personnes interrogées ont dû financer partiellement ou totalement leurs propres mises à niveau technologiques
• Les répondants français2 déclarent avoir dépensé en moyenne 284 € de leur poche[3] pour mettre à niveau la technologie dans le cadre du télétravail – soit environ 44 € de plus que la moyenne mondiale de 240 €.

Les nouvelles méthodes de travail ont également entraîné une série de « maux ». 71% des travailleurs interrogés se plaignent de troubles nouveaux ou qui s’aggravent, notamment des maux de tête, des douleurs dorsales et cervicales, des troubles du sommeil, etc. Il est important de disposer d’une bonne installation pour travailler à domicile afin de minimiser l’inconfort, notamment d’un mobilier approprié et d’un moniteur externe plus grand qui peut s’ajuster ergonomiquement à la hauteur naturelle des yeux. Il est également important de prévoir du temps pour les pauses, au même titre que celles intégrées dans la journée de travail au bureau (s’étirer, se lever pour aller chercher un café, sortir pour le déjeuner, etc.)

Outre les troubles physiques, les personnes interrogées ont identifié d’autres défis majeurs liés au télétravail : une réduction des liens personnels avec les collègues, une réduction de la capacité à séparer la vie professionnelle de la vie familiale et des difficultés à se concentrer pendant les heures de travail en raison des distractions à la maison. La formation et la mise en œuvre d’outils de vidéoconférence de haute qualité, telles que des casques antibruit et des webcams sur le PC, la tablette ou le téléphone professionnels, peuvent aider les employés à se sentir plus connectés avec leurs collègues et moins distraits à la maison.

Comme la technologie a alimenté le télétravail dans le monde entier, les travailleurs interrogés ont également exprimé des préoccupations générales concernant la sécurité et leur forte dépendance à la connectivité technologique pour accomplir leur travail. Les employés de tous âges s’accordent à dire que leur principale préoccupation en matière de technologie est de savoir comment celle-ci rend leur entreprise plus vulnérable aux violations de données. Par conséquent, une sécurité renforcée devra être intégrée au matériel, aux logiciels et aux services des employés (y compris le déploiement, l’installation et la maintenance) dès le départ, ce qui est particulièrement important dans le contexte actuel de travail à distance.

Quelques conseils prospectifs pour les entreprises

L’étude permet également grâce aux retours des interrogés de définir des conseils importants aux employeurs du monde entier pour qu’ils apportent des solutions technologiques adaptés, au-delà de la pandémie et pour l’avenir. La flexibilité n’est pas seulement souhaitée, elle est indispensable

Dans l’ensemble, les employés du monde entier ont exprimé des sentiments mitigés sur le travail dans un monde post-COVID : alors que certains employés ont déclaré être heureux (27 %) et excités (21 %) à l’idée de travailler à domicile de manière durable, d’autres sont neutres (22 %) et d’autres s’y opposent (17 %). Dans ce contexte, les employés ont besoin de flexibilité et d’une technologie adaptée au télétravail pour ne pas financer eux-mêmes les équipements et solutions technologiques nécessaire à la réalisation de leur travail.

La technologie devrait faciliter l’équilibre, la collaboration et le multitâche

Bien que la plupart des personnes interrogées déclarent que la technologie les rend efficaces et plus productifs, les employés ont identifié d’autres façons dont la technologie pourrait être utilisée afin d’être un réel atout pour leur activité professionnelle :

• Aider à mieux équilibrer leur vie professionnelle et leur vie privée
• Faciliter la collaboration avec d’autres entreprises et organisations extérieures
• Aider à la réalisation de tâches multiples et au passage d’un projet à l’autre dans de bonnes conditions
• Automatiser certaines de leurs tâches quotidiennes

Plus de 5G

Lorsqu’on leur a demandé quelles technologies émergentes auraient l’impact le plus positif sur leur travail au cours des prochaines années, les employés ont classé en tête la technologie des réseaux sans fil 5G et l’intelligence artificielle (IA) / apprentissage automatique.

Lors de la mise en œuvre de ces technologies, les entreprises devraient demander aux employés d’indiquer dans quels domaines celles-ci peuvent avoir le plus d’impact sur leur travail. La 5G fournit une connexion solide et plus sûre tout en offrant aux employés la possibilité de se déplacer, tandis que l’IA peut aider à automatiser des tâches quotidiennes. La majorité des employés a également exprimé l’espoir que les technologies émergentes puissent contribuer à améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.


A propos de l’étude.

L’étude réalisée par le Lenovo Intelligent Devices Group a été réalisée dans 10 pays - États-Unis, Brésil, Mexique, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Chine, Inde et Japon - et peut servir de ressource pour les dirigeants d’entreprises et les fournisseurs de technologies du monde entier afin de comprendre les besoins des employés dans le cadre d’un changement radical de leur façon de travailler. Au total, 20 262 personnes ont été interrogées entre le 8 et le 14 mai 2020 sur leur expérience de la technologie sur le lieu de travail et sur l’impact du COVID-19 sur leurs préférences, la connectivité et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants