Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Télétravail et sécurité : 42% des Français sont préoccupés par les risques de cyberattaques à leur domicile

octobre 2020 par Avira

La dernière étude Avira met en avant que seuls 22,8% des 2000 Français interrogés ont renforcé la sécurité de leurs appareils personnels ou de leur réseau domestique, alors qu’ils sont 41% à s’être procurés un nouvel ordinateur, appareil personnel ou autre technologie depuis le début de la pandémie de COVID.

L’étude, finalisée le 9 septembre 2020, porte sur les réponses données par 2 000 sondés d’au moins 18 ans en France, en Italie, en Allemagne et aux Etats-Unis.

« Les événements de 2020 ont bouleversé nos vies. Ce rapport confirme combien la relation que nous entretenons avec la technologie a été fortement impactée également », déclare Travis Witteveen, CEO d’Avira. « La protection de la vie privée et des interactions en ligne étant une priorité à nos yeux, nous tenons à comprendre l’évolution des habitudes numériques de nos utilisateurs pour mieux lutter contre les nouvelles menaces qui se propagent dans le nouveau monde connecté. »

Voici quelques-unes des conclusions de l’étude :
- Les Français ont utilisé leur PC (68%) et leurs appareils mobiles (64%) plus fréquemment pour communiquer que pour travailler
- 41% des sondés ont acheté un PC pendant le confinement, 26% ont modifié leur forfait Internet et 22% ont modernisé leur routeur
- 42% ont reconnu être très préoccupés ou préoccupés par les risques de cybersécurité auxquels les exposent le télétravail.

L’analyse des réponses obtenues révèle également que près de 70% des sondés ont utilisé leur smartphone et leur PC plus fréquemment pour communiquer par messages directs et 56% pour s’informer.

Les résultats de cette étude témoignent de l’impact social du coronavirus sur différents secteurs de l’industrie. Le secteur de l’éducation est l’un des plus touchés par la pandémie ; 40 % déclarent télétravailler davantage qu’avant le COVID et 36,6% ont dû adapter la configuration de leur environnement technologique à domicile. Les secteurs les plus directement frappés sont ceux de l’IT (64%) et de l’administration (36%) où le télétravail s’est nettement intensifié.

Pour télécharger le rapport et obtenir d’autres éclairages sur nouvelles habitudes de communication influencées par le confinement, cliquez ici : https://www.avira.com/fr/nouveau-mo...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants