Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Synerway protège les données de Météo France

octobre 2010 par Marc Jacob

Les principaux domaines d’activité de Météo-France sont la prévision du temps, la climatologie, la nivologie, et plus généralement tous les secteurs liés aux sciences de l’atmosphère ou de l’environnement. Parmi ses missions, Météo-France a la charge d’assurer la sécurité des personnes et des biens, ce qui lui impose de travailler en permanence 24h/24 et de maintenir un niveau élevé de fiabilité de ses installations opérationnelles. Afin d’assurer ce service, Météo-France s’appuie, entre autres sur 11 sites inter-régionaux (en métropole et outre-mer).

L’objectif de l’opération consistait à disposer, pour chaque Centre Inter-Régional, d’une solution de protection de l’information robuste, efficace et évolutive.

Hervé Le Bras, Responsable du Centre National de Calcul de Météo-France à Toulouse, se souvient de la problématique de l’époque : pouvoir sauvegarder et restaurer, de manière professionnelle et fiable, les données, études, archives et observations de ces sites dont les volumes respectifs variaient de 500 Go à 2 To.

« La pratique et les outils de sauvegarde des données dans nos centres étaient trop hétérogènes. En effet, l’utilisation de systèmes-maison, ou d’autres parfois incertains, cumulaient des difficultés d’usage. Nous avons alors lancé un appel d’offres qui visait à apporter de l’homogénéité et de la fiabilité dans nos systèmes de sauvegarde et de restauration ».

Il n’était pas sûr que cet appel d’offres puisse facilement trouver réponse car Hervé Le Bras avait défini d’exigeants critères : « Uniformité et homogénéité des systèmes devant protéger les 11 sites délocalisés, simplicité de déploiement et d’intégration et praticité d’administration du type Plug and Play qui n’impose pas de spécialistes dédiés sur chaque site. En outre, nous voulions sélectionner une entreprise capable de déployer ses machines sur la totalité de nos établissements répartis sur l’hexagone et l’outre-mer et de garantir un service de maintenance de proximité ».

La réponse fut trouvée chez Synerway : une gamme d’Appliances de sauvegarde et de restauration intelligente, optimale, simple et fiable. L’infrastructure se compose de 11 modèles de la gamme LB et d’une robotique de 8 slots LTO conçue pour la protection des sites déportés et permettant de supprimer la quasi totalité des tâches d’exploitation quotidiennes.

Afin de faciliter la prise en main de la solution, Météo-France a dispensé une formation aux futurs administrateurs de ces Centres pour la bonne utilisation des Appliances Synerway. Parallèlement, un expert a acquis un savoir exhaustif couvrant la gestion du parc des Appliances. Basé à Toulouse, il dispose de toute la compétence nécessaire pour aider ceux qui se heurtent à des difficultés.

Chacun des 11 centres protège et sauvegarde, sur son Appliance Synerway, les données de sa propre production. Le cœur de Météo-France, à Toulouse, accueille et conserve la plus importante partie des données, les plus critiques et les plus stratégiques. D’autres sites gèrent également une production de données opérationnelles : Lannion pour les données satellitaires, St Denis (Ile de la Réunion) pour celles qui sont liées à sa responsabilité internationale sur les cyclones tropicaux, et Grenoble pour les données nivologiques.

Les postes de travail ne sont pas inclus dans les procédures de sauvegardes mais il est possible de copier et transférer leurs données les plus précieuses sur les serveurs qui eux sont sauvegardés.

« Le système se révèle fiable et simple, il a été mis en place rapidement et les responsables de sites nous sollicitent très peu. Les Centres se réunissent régulièrement et nous n’avons pas noté qu’il y ait eu de questions ou de problèmes soulevés par le système. Synerway ajuste au mieux son service de support et de maintenance et assure, à proximité de nos sites, la présence d’un spécialiste et d’un stock de pièces détachées », précise Hervé le Bras, dont les investigations personnelles confirment le niveau de satisfaction général. Il pense que cet acquis perdurera jusqu’en 2012, date à laquelle il se propose de procéder à une remise à niveau et une réactualisation du système afin qu’il soit toujours up to date. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants