Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

StopCovid Une appli liberticide à l’issue de la vague pandémique ?

mai 2020 par Frans Imbert-Vier, PDG d’UBCOM

À quelques jours du lancement en phase de test de l’Application StopCovid produite par le gouvernement français, il manque énormément d’éléments de la part de Cedric O quant aux garanties et conditions opérationnelles de cette application.

Si on peut se féliciter que le choix de la solution proposée par Apple et Google n’ait pas été retenu, il reste de nombreuses questions sans réponses laissant présager une volonté politique détournée de son usage à terme.

« Quand bien même, elle serait déployée sur la base du volontariat, il est impossible de savoir à ce jour qui produit l’application, qui va l’opérer et qui va en garantir l’audit. Pourquoi le gouvernement ne répond-il pas depuis maintenant 6 semaines aux questions relevant du cadre législatif  ? Pourquoi le code source n’est-il pas libre pour permettre à des acteurs tiers et indépendant de vérifier l’intégrité fonctionnelle de cette application  ? Pourquoi ne pas répondre aux questions des parlementaires  ? » souligne Frans Imbert Vier, PDG d’UBCOM.

Dans ces conditions, il est facile de croire que d’une part le gouvernement ne compte pas offrir les garanties qui permettront l’application des libertés fondamentales et laisse penser que son usage sera probablement destiné à d’autres fins que la période COVID-19.

Dans l’état actuel des connaissances et des communications, cette application reste sans aucun doute le programme le plus liberticide que la France n’est jamais connue.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants