Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Statistiques en milieu professionnel par Kaspersky Lab : Contrôle des sites, productivité, sécurité des données : les priorités des responsables informatiques

septembre 2012 par Kaspersky Lab

Le contrôle de l’usage du Web par les employés et le blocage de leur accès à des applications tierces figurent parmi les moyens les plus répandus d’assurer la sécurité informatique dans les entreprises. Selon la dernière enquête réalisée par B2B International en collaboration avec Kaspersky Lab, celles-ci sont les plus enclines à restreindre l’accès aux jeux en ligne, 71% des responsables informatiques interrogés indiquant que cette mesure fait partie intégrante de leur politique de sécurité.

Paradoxalement, des restrictions sévères imposées à l’usage d’Internet par les employés pourraient toutefois donner à penser que les responsables informatiques se focalisent actuellement trop sur la productivité, potentiellement au détriment de la sécurité des infrastructures.

Chiffres clé :

· Les autres mesures courantes concernent la restriction ou l’interdiction de l’accès aux réseaux sociaux (68%).

· Seules 50% des entreprises restreignent ou interdisent l’utilisation de services d’échange de fichiers et 47% ont instauré des règles pour la connexion d’équipements extérieurs aux ordinateurs sur le lieu de travail (des mesures en relation directe avec la sécurité des infrastructures et des données).

· Preuve peut-être du danger de cette disparité, 43% des responsables informatiques déclarent avoir déjà été confrontés à des fuites de données délibérées ou accidentelles imputables aux employés de l’entreprise, ce qui dénote une insuffisance des contrôles exercés sur le stockage et la communication des informations de l’entreprise. Les statistiques révèlent en effet qu’un employé risque davantage de causer des fuites que d’accéder à ses réseaux sociaux favoris.

Si l’accent doit néanmoins être mis sur l’utilisation d’Internet par les employés, Kaspersky Lab conseille que toute restriction s’appliquant aux postes de travail au sein du réseau de l’entreprise doit s’étendre aussi aux équipements de cette dernière, susceptibles de se connecter à des réseaux Wi-Fi publics ou domestiques.

En l’absence de telles règles « mobiles », la politique de sécurité de l’entreprise se révèle inefficace. Des logiciels spécialisés sont alors nécessaires et des solutions de ce type sont intégrées à Kaspersky Endpoint Security 8 pour Windows. Un robuste module de contrôle Web joue toujours un rôle majeur dans le blocage ou la restriction de l’accès à certains sites Web, réseaux sociaux et jeux en ligne. Il doit cependant être accompagné de modules performants de contrôle des applications et des périphériques, qui surveillent l’utilisation d’équipements non autorisés et facilitent l’établissement d’une liste appropriée des logiciels accessibles à chaque utilisateur en particulier, en fonction de la politique de sécurité.

Le module Application Control de Kaspersky Lab est ainsi un composant d’une grande efficacité, épaulé par l’une des plus vastes bases de données de liste blanche, forte aujourd’hui de plus de 500 millions de fiches sur divers programmes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants