Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sophos présente Intercept X for Mobile

janvier 2020 par Emmanuelle Lamandé

Sophos présente Sophos Intercept X for Mobile avec de nouvelles fonctionnalités de sécurité pour les appareils Chrome OS et une défense améliorée contre les menaces mobiles pour les équipements Android et iOS.

Tirant parti de la même technologie deep learning anti-malware utilisée dans Intercept X for Windows, macOS et server, Intercept X for Mobile protège les utilisateurs, leurs appareils et leurs données contre les menaces mobiles connues et celles jamais vues auparavant. Une interface repensée simplifie la gestion de la sécurité et facilite l’accessibilité pour les utilisateurs à mobilité réduite :
- La sécurité des appareils : Intercept X for Mobile surveille en permanence et avertit les utilisateurs ainsi que les administrateurs IT en cas de signes de compromis potentiels afin qu’ils puissent automatiquement remédier aux problèmes et révoquer l’accès aux ressources de l’entreprise. Les vérifications de conformité détectent le jailbreaking, le rooting, les versions du système d’exploitation, et bien plus encore, informant les utilisateurs et les administrateurs IT en cas de violations et prenant automatiquement les mesures nécessaires.
- La sécurité du réseau : Intercept X for Mobile surveille les connexions réseau en temps réel afin de détecter toute activité suspecte, avertissant les utilisateurs et les administrateurs IT d’éventuelles attaques de type Man-in-the-Middle (MitM). Le filtrage web et la vérification des URL empêchent également l’accès aux sites malveillants connus, protégeant ainsi les utilisateurs contre du contenu inapproprié et la détection du phishing par SMS permet de repérer, quant à elle, les URL malveillantes.
- La sécurité des applications : Intercept X for Mobile détecte les applications malveillantes et suspectes installées sur les appareils, protégeant ainsi contre les malwares, les ransomwares et les applications potentiellement indésirables telles que les Fleeceware. L’intégration avec des solutions UEM (Unified Endpoint Management) comme Sophos Mobile et Microsoft Intune permet aux administrateurs de créer des politiques d’accès conditionnel, restreignant ainsi l’accès aux applications, aux données et aux ressources de l’entreprise lorsque des menaces sont détectées.
- La sécurité de Chromebook : la nouvelle extension de sécurité Chromebook protège les utilisateurs de Chrome OS contre les contenus web inappropriés et malveillants, fournissant une liste blanche et une liste de blocage des applications et permettant aux administrateurs IT de rendre compte de l’état et de la configuration de l’appareil.

Intercept X for Mobile est géré au niveau de la plateforme Sophos Central basée dans le Cloud, en parallèle de l’ensemble de la gamme de solutions de cybersécurité Next-Gen de Sophos. L’approche Synchronized Security (Sécurité Synchronisée) de Sophos permet à ces solutions de fonctionner ensemble et en temps réel pour le partage d’informations et la réponse aux menaces.

Sophos Intercept X for Mobile est désormais disponible sous forme de licence autonome ou bien intégré au nouveau Sophos Mobile 9.5 UEM avec des fonctionnalités supplémentaires en matière de gestion des systèmes endpoint, fournissant ainsi une plateforme UEM complète et sécurisée avec une solution intégrée de Défense contre les Menaces Mobiles (Mobile Threat Defense). Pour une utilisation individuelle et non gérée, Intercept X for Mobile est disponible gratuitement sur l’App Store d’Apple et sur Google Play.

Sophos a également publié aujourd’hui une étude : Fleeceware Apps Persist on the Play Store (Les applications Fleeceware toujours présentes sur le Play Store), qui présente de nouvelles découvertes concernant ces applications Fleeceware. Celles-ci surfacturent les consommateurs crédules pour des fonctionnalités largement disponibles dans d’autres, qui sont quant à elles, gratuites ou peu coûteuses. Découvertes par les SophosLabs sur Google Play en septembre 2019, ces applications Fleeceware restent un véritable problème avec plus de vingt applications récemment repérées, comptabilisant, à priori selon Google, près de 600 millions d’installations.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants