Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sophos commente le vote de la réforme sur protection des données en UE

avril 2016 par Sophos

Suite au vote du Parlement hier sur la protection des données des citoyens européens, vous trouverez ci-dessous le commentaire de la société Sophos.

« Nous sommes heureux de voir aujourd’hui le vote de la réforme sur la protection des données dans l’Union Européenne. La GDPR (General Data Protection Regulation) est une étape essentielle vers une meilleure protection des données des citoyens. Il s’agit d’un règlement historique car il harmonise les 28 législations différentes de l’Union Européenne sur la protection des données. C’est une étape essentielle dans la mise en place d’un cadre juridique cohérent à l’échelle européenne, qui sera le fondement d’une meilleure protection des données des citoyens de l’UE.

La GDPR s’applique aux entreprises, de toutes les tailles et localisées partout dans le monde, qui détiennent des informations sur les citoyens européens, démontrant que l’Europe prend ce sujet très à cœur.

La nouvelle régulation devrait ainsi faire de la protection des données un enjeu au plus haut niveau de l’entreprise, s’agissant d’un signal fort pour toutes les entreprises qui commercent avec l’Union Européenne qu’elles ont besoin de gérer plus sérieusement les données de leurs clients. Si cela se traduit par des investissements à prévoir de la part d’un grand nombre d’entreprises, l’économie européenne en bénéficiera car les clients seront plus confiants dans leurs transactions en ligne avec des entreprises de l’Union Européenne.

La mise en place de règles et de sanctions cohérentes pour l’ensemble de l’Union Européenne - pouvant aller jusqu’à 4% du revenu mondial - fournira un cadre clair et équitable à l’application des lois sur la protection des données. Plus encore, la proposition selon laquelle les autorités de Protection Nationale des Données auront le pouvoir d’imposer des amendes directement aux entreprises sans passer par un tribunal, devrait faciliter la prise d’action. Les entreprises en dehors de l’Union Européenne devront également faire attention car cette loi s’applique à toutes les entreprises qui détiennent des données sur les citoyens européens, que la société ait une filiale en Europe ou non. »

Sophos conseille aux entreprises de ne pas ignorer cette législation en imaginant passer à travers les mailles du filet. Les entreprises doivent revoir leurs politiques et leurs solutions de protection des données pour vérifier qu’elles sont conformes. Elles ne doivent pas avoir peur de demander des conseils à leur agence de régulation ou à un consultant pour s’en assurer.

Soyez proactifs et protégez les données que vous possédez, chiffrez-les et maintenez à jour vos solutions de sécurité. L’Union Européenne vient d’intensifier les conséquences d’une sécurité inadaptée.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants