Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Serge Binet et Xavier Dreux, PrimX Technologies : 2008 sera l’année de la sécurisation de la mobilité !

avril 2008 par Marc Jacob

Pour Serge Binet DG de PrimX Technologies et Xavier Dreux son responsable marketing, le marché du chiffrement est devenu mature. 2007 a été l’année du décollage de leur entreprise. En 2008, ils lanceront plusieurs solutions de chiffrement des outils de mobilité et des mails. Dans le même temps, PrimX Technologies va attaquer les marchés internationaux en se concentrant sur le Benelux et le Japon. 2008, sera sans doute pour cette PME l’année de la mobilité.

Serge Binet et Xavier Dreux

GS Mag : Quel est votre point de vue sur l’état du marché du chiffrement ?

Serge Binet :Depuis un an, nous notons une maturité des grands comptes dans le domaine de la PKI. Les déploiements sont plus importants sans être totalement complets. Toutefois, cette technologie est tout à fait maîtrisée par les RSSI.

Aujourd’hui, la séparation des pouvoirs entre les administrateurs systèmes et les RSSI devient cruciale surtout avec l’augmentation de l’appel à l’outsourcing. Dans les entreprises, ont de plus en plus tendance à choisir de séparer la connaissance des applications,… de celle de l’architecture complète du réseau et de sa stratégie de sécurité pour éviter les problèmes de fuite d’information. Cette demande devient récurrente dans les cahiers des charges. Nous sommes satisfaits de constater que nos efforts d’évangélisation du marché du chiffrement débuté en 2006 avec notre solution ZoneCentrale, commence à porter ses fruits. Nous avons aidé à la prise de conscience des enjeux. Ainsi, nous avons permis d’élever le débat du simple chiffrement de poste à des problématiques plus complexes de sécurité de l’infrastructure. Au niveau du chiffrement, les officiers de sécurité se posent le problème des recouvrements, de conservation de clés. Dans le même temps, les outils de chiffrement se démocratisent aux utilisateurs. Avec nos solutions, nous sommes compétitifs non seulement sur la sécurisation des postes, mais notre véritable valeur ajoutée est le chiffrement des fichiers en réseau.

GS Mag : Quelles sont les principales nouveautés que vous allez sortir en 2008 ?

Xavier Dreux :Cette année sera accès sur la mobilité avec deux produits MOBIZ et ZEDMA1L.

MOBIZ est une solution de chiffrement qui s’apparente à ZoneCentrale mais appliquée au PDA et au Smartphones, car la sécurité aujourd’hui n’est plus seulement périmétrique. MOBIZ permet de chiffrer l’ensemble des données y compris sur les cartes rajoutées. Cette solution est transparente pour l’utilisateur, il ne doit utiliser qu’un simple mot de passe. Pour le RSSI, elle est facile à administrer. Aujourd’hui, MOBIZ est en béta test chez plusieurs grands comptes afin de vérifier que cette offre répond bien aux besoins du marché.

ZEDMAIL permettra de sécuriser les emails en les chiffrant. Les mails cryptés seront utilisables et consultables dans toutes les situations à l’aide d’un simple mot de passe ou d’un certificat. Cette solution permettra de rendre le chiffrement « universel ». Ce produit sera disponible vers la fin 2008.

Depuis juin 2007, nous sommes compatible VISTA, nous voyons aujourd’hui que les déploiements de VISTA se font en nombre. Cette compatibilité devient donc primordiale.

Concernant ZoneCentrale, nous sommes entrain de développer une API qui permettra de communiquer avec notre soft. Cette API sera très utile pour les grands comptes qui en utilisent dans leurs scripts de programmation. Elle devrait être disponible fin 2008.

GS Mag : Avez-vous évalué votre notoriété ?

Xavier Dreux : Nous n’avons pas fait de véritable étude de notoriété, par contre, pour la première fois, nous avons des grands comptes, comme le Conseil Général des Côtes d’Armor. Ils souhaitent communiquer autour de nos solutions pour faire la démonstration de leurs avancées technologiques en matière de sécurité. Ceci démontre que nous avons passé un nouveau cap en termes d’innovation technologique.

GS Mag : Quelle est votre stratégie en matière de développement à l’international ?

Xavier Dreux : Cette année, nous nous tournons plus spécifiquement vers le marché européen et le Japon. ZoneCentrale est traduit en 7 langues : français, anglais, allemand, néerlandais, espagnol, italien et japonais. Nous venons de finaliser la traduction en japonais car nous avons des opportunités qui s’offrent à nous dans ce pays. Ainsi, des sociétés japonaises sont intéressées pour l’utiliser tant au japon que dans leurs sièges européens. Nous avons aussi attaqué le marché du Benelux avec notre partenaire Steria Benelux. Nous allons d’ailleurs débuter en 2008, un cycle de conférences sur plusieurs villes dans cette région.

GS Mag : De quelle sera les grandes lignes de votre stratégie de communication ?

Xavier Dreux : Nous allons organiser plusieurs petits déjeuners-conférences en France et à l’étranger. Nous serons aussi présents aux Assises de la Sécurité à Monaco en octobre et au salon Infosecurity Paris en novembre. Nous irons aussi au salon de l’Informatique à Zurich avec notre partenaire suisse Solvis.

GS Mag : Pour réaliser tous ces projets, allez vous effectuer des recrutements en 2008 ?

Xavier Dreux : Effectivement, nous sommes en cours de recrutement d’un avant-vente et de commerciaux. Nous allons aussi étoffer notre laboratoire de R&D avec un ingénieur. Ces recrutements prendront un peu de temps, car nous sommes très exigent sur les compétences requises.

GS Mag : Quel serait votre message aux RSSI ?

Xavier Dreux : Les outils de mobilité sont de plus en plus nombreux, il est nécessaire de les sécuriser. Nous sommes prêts à vous accompagner dans vos projets.

Serge Binet : 2007 a été l’année du décollage pour notre société. Nous allons continuer nos efforts en adressant le marché des administrations et des collectivités. Nous sécurisons l’espace de groupes de travail ainsi que celui des outils de mobilité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants