Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Selon une étude Cisco, 93% des cadres pensent que la pénurie de talents IT empêche la transformation rapide des entreprises

avril 2019 par Cisco

La transformation numérique a bouleversé les entreprises de tous les secteurs : commerce, énergie, industrie... et ce, de manière très rapide. Cloud, IA ou blockchain sont bien sur les points d’attention des équipes IT mais aujourd’hui les DSI doivent faire face à une pénurie de compétences afin de conduire une véritable transformation de l’entreprise.
Une étude mondiale menée par Cisco auprès de 600 dirigeants d’entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication révèle notamment qu’une grande confiance est accordée aux équipes IT pour mener à bien la transformation au sein des organisations. Toutefois, ces équipes doivent aujourd’hui faire preuve de flexibilité et aller bien au-delà de leurs rôles traditionnels.

Les écarts de compétences, un frein à la transformation des entreprises

L’étude Cisco montre notamment un réel déficit de talents qui, selon 93 % des cadres, empêche les entreprises de se transformer assez rapidement. Dans le même temps, les efforts visant à combler cet écart s’essoufflent. Une stratégie de gestion des talents repensée est donc essentielle. Pour ce faire, l’étude invite les dirigeants IT à optimiser les qualités managériales (sens des affaires, esprit critique, capacité de résolution des problèmes), mais aussi les qualifications plus techniques (automatisation, cloud, sécurité). Ces derniers doivent également développer une connaissance approfondie de l’entreprise, de l’industrie ou du secteur d’activité.

Les DSI adaptent actuellement leurs stratégies de formation et de recrutement, avec notamment des entreprises de premier plan prônant des rotations entre les différents départements afin de pallier ce problème.

L’enquête a également révélé que les entreprises ont de plus en plus recours à la requalification du personnel IT plutôt qu’à l’embauche ou à la sous-traitance. La principale exception concerne les technologies émergentes, en particulier pour les expertises en Intelligence Artificielle et en Machine Learning.

Alors que la guerre des talents s’intensifie, les leaders IT ont besoin de créer une culture d’apprentissage continu. Les salariés doivent être attirés par les organisations qui proposent des équipes talentueuses, des infrastructures modernes et des possibilités de développer leurs compétences dans le domaine des technologies émergentes. Pour répondre à cette problématique, Cisco a développé « Le Cycle du Talent », une structure afin de mettre en place une stratégie de développement des équipes permettant d’attirer de futurs collaborateurs, de les fidéliser, et les aider à s’adapter aux besoins futurs.

Attirer de nouveaux talents

L’étape cruciale pour combler les écarts de compétences consiste à attirer de bons profils. Afin d’y parvenir, Cisco recherche constamment des talents aux compétences précises telles que l’ingénierie logicielle, l’automatisation, le cloud, ou encore la sécurité. Mais l’entreprise a également besoin de profils adaptables à un environnement dynamique, et prêts à bouleverser les codes de l’informatique traditionnelle.

Pionnier de l’éducation par et pour le numérique, avec plus de 15 ans d’expérience dans le domaine, Cisco en France a notamment développé une plateforme unique : NetAcad. Le programme forme près de 50 000 étudiants par an aux métiers liés aux réseaux et à l’informatique, et confirme le souhait de Cisco d’accélérer la transition numérique du pays, notamment par le levier de la formation, à travers le développement de la qualification professionnelle. Par ailleurs, grâce à l’évènement annuel Connected Girls, les équipes Cisco sensibilisent les femmes de demain aux métiers des nouvelles technologies. En 10 ans d’existence, plus de 1500 jeunes filles de 14 à 18 ans ont rencontré et échangé avec des femmes inspirantes. Elles ont pu appréhender les différentes filières et écoles mais également grâce à un atelier de créativité avoir une première approche des étapes de création d’une startup.

Se renouveler pour retenir les collaborateurs après l’embauche

Mais il ne suffit pas d’embaucher des talents, il faut aussi savoir les garder. Chez Cisco, un programme de conseil IT qui accompagne les professionnels de l’informatique avec des clients importants est proposé. C’est l’occasion pour les équipes IT de connaître les produits et les services proposés aux clients, comprendre les objectifs commerciaux, et faire part de leur expertise.

Et comme le monde évolue, il faut donc s’adapter à tous les changements, même au sein des entreprises. 65% des directeurs interrogés et qui sont à la tête d’entreprises informatiques ont déclaré qu’ils devaient s’adapter plus rapidement. Également, 61% ont déclaré préférer garder leur équipe IT que d’en embaucher une nouvelle, ou de solliciter des sous-traitants. Il faut donc constamment proposer des formations, des expériences et de nouvelles opportunités aux équipes afin de les fidéliser.

Pour remédier à cette problématique, Cisco a développé de nombreuses unités d’enseignement en ligne sur la sécurité, la data, le cloud-native, et sur les compétences de direction. Les ingénieurs peuvent aussi prendre part à la commercialisation d’un produit depuis sa création, ce qu’on appelle « Le Customer Zero ».

Pour plus d’informations, consulter l’étude Cisco : ici




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants