Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Selon une étude : 35 700 Français ont été surveillés en 2020

février 2021 par NordVPN

La nouvelle étude de la société de cybersécurité NordVPN révèle que l’année dernière, les applications utilisées pour surveiller l’activité des appareils ont été installées sur 35 700 appareils dans toute la France. Ce chiffre est en hausse de 22 % par rapport à l’année précédente.

« Des applications comme KidsGuard, mSpy, Spy Phone et Highster sont avant tout conçues pour permettre aux parents de surveiller les activités de leurs enfants sur leur téléphone. Elles permettent aux parents de garder un œil sur les communications de leurs mineurs lorsqu’ils sont en ligne. Malheureusement, de tels outils, installés sans le consentement des intéressés, peuvent se transformer en logiciels espion très efficaces, capables de lire les messages, d’enregistrer l’activité de l’écran, de suivre les positions GPS et d’utiliser l’appareil photo pour espionner le comportement d’une personne », explique Daniel Markuson, expert en protection de la vie privée numérique chez NordVPN.

Au niveau mondial, l’installation d’applications de surveillance est en hausse de 5 % et plus de 1 132 262 personnes sont concernées.

En France, 58% des personnes interrogées se sont dites moins inquiètes sur le fait d’être surveillées

Les personnes qui s’inquiètent de la possibilité d’être surveillées peuvent facilement vérifier si des applications de surveillance ont été installées sur leurs appareils, à l’aide de détecteurs. Il semble que la pandémie et l’intimité imposée par les confinements qui s’en sont suivis ont conduit les Français à se montrer deux fois moins méfiants à l’égard de leur surveillance que l’année dernière. L’étude montre que les applications permettant de détecter les logiciels espions sur les appareils mobiles ont été téléchargées 58 % de moins (soit 14 500 téléchargements ) que l’année précédente.

Au contraire, les populations des autres pays du monde ont eu une réaction inverse en se dotant de 16 % d’outils de détection des logiciels espions en plus en 2020 par rapport à l’année précédente.

Où le besoin de surveiller les communications était-il en plein essor ?

Selon les recherches de NordVPN, les téléchargements d’applications de surveillance à partir des App Stores officiels ont augmenté le plus au Pakistan (308 %), en Russie (233 %) et au Vietnam (212 %).

« Les Européens ont été tout aussi enclins à contrôler ce qui se passe sur les appareils mobiles de leurs enfants ou de leurs partenaires », explique Daniel Markuson.

Les Pays-Bas sont arrivés en 4e position avec 176 % d’installations supplémentaires

d’applications capables de prendre des captures d’écran de consulter les messageries, de suivre la localisation du téléphone et de donner accès à l’appareil photo.

Les 10 premiers pays selon la moyenne mensuelle des téléchargements de 4 applications de surveillance parentale (Spy Phone, mSpy, KidsGuard, KidsGuard et Higster) sur l’iStore d’Apple et Google Play entre janvier et décembre 2020 par rapport à 2019. Source : NordVPN.

L’ampleur du problème du stalking

Le National Network to End Domestic Violence, basé aux États-Unis, a constaté qu’en 2019, 54 % des auteurs de violences conjugales ont téléchargé des logiciels de stalking ou de contrôle parental, accessibles au grand public, sur les appareils de leur conjoint.

« Le stalkerware prive la victime de sa liberté physique et en ligne. Une fois que l’agresseur connaît vos centres intérêts et les secrets que vous avez partagés avec les personnes en qui vous avez confiance, il peut totalement contrôler votre vie et la retourner contre vous », affirme l’expert en protection de la vie privée numérique de NordVPN.

Selon Daniel Markuson, plusieurs moyens existent pour protéger votre appareil contre un conjoint violent. Le moyen le plus simple consiste à sécuriser votre appareil contre tout accès physique non autorisé, ce qui empêchera potentiellement l’agresseur d’accéder à votre appareil pour y installer un spyware.

« Une fois que votre appareil est protégé par un mot de passe, un schéma ou par biomimétisme, utilisez VPN à tout moment. Cela empêchera l’agresseur d’espionner vos communications via votre réseau », ajoute-t-il.

Il est essentiel de mettre en garde toute personne vivant une relation violente : si vous trouvez des logiciels de contrôle parental ou des logiciels espions installés sur votre appareil sans votre consentement, vous ne devez pas les supprimer car cela ne manquera pas d’alerter votre agresseur. Consultez plutôt un professionnel.


MÉTHODOLOGIE
NordVPN a utilisé l’outil SensorTower pour extraire le nombre moyen de téléchargements d’applications de contrôle parental et de détection de stalkware sur Apple iStore et Google Play entre janvier et décembre 2020 par rapport 2019. Apps analysées : Stalkware (Spy Phone, mSpy, KidsGuard et Higster), détecteurs de stalkware (AntiSpy & Spyware Scanner, Anti Spy (SpyWare Removal), Anti Spy Mobile Free, Anti Spy Mobile PRO, Anti Spyware screen privacy filter, Find My Stalker, Spyware Detector - Anti Spyware Privacy Scanner, Spyware Detector - Find Hidden Spy Apps & Malware, Spyware Detector Anti Spyware Scanner, Spyware Jedi).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants