Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Selon Avast, 1 particulier sur 5 est exposé à des cybermenaces

mars 2019 par Avast

Avast annonce qu’en un mois, les particuliers qui utilisent un PC tournant sous Windows 7, 8 ou 10 ont 20 % de risques d’être confrontés à une menace informatique. La Grèce, l’Espagne et Chypre pointent en tête du classement des pays européens où les utilisateurs de PC domestiques sont les plus exposés. En ce qui concerne les entreprises, la Grèce, le Portugal et l’Espagne sont les pays Européens où les cybermenaces sont les plus virulentes.

Selon le rapport Avast Global PC Risk Report 2019 - qui analyse les informations extraites de la base de données de détection des menaces d’Avast - les utilisateurs de Windows 10 sont les plus exposés aux risques d’attaques avancées. Il s’agit de menaces nouvelles, encore non identifiées, et dont le but est de contourner les technologies de protection dont sont munis les logiciels de sécurité : filtrage des URL, analyse du courrier électronique, signatures, heuristique et émulateurs.

La version la plus sûre de Windows semble être Windows Vista, probablement car elle n’équipe plus que 2 % environ du parc de PC dans le monde*, ce qui en fait une cible peu attrayante pour les cybercriminels. Pour les particuliers, le risque est inférieur à 10 % pour l’ensemble des menaces, et de 1,6 % pour les menaces avancées. En ce qui concerne les utilisateurs professionnels, la situation est similaire : les utilisateurs de Windows Vista ont 7 % de risques d’être exposés à une menace connue, et 1 % à des menaces avancées. «  Les cybercriminels créent des menaces, qui tirent profit des activités menées par les particuliers, car les consommateurs sont moins sensibilisés aux problèmes de sécurité numérique, explique Luis Corrons, Security Evangelist chez Avast. A contrario, les entreprises déploient généralement des politiques restrictives de navigation et disposent d’équipes informatiques entièrement dédiées à la sécurisation des réseaux. À domicile, nous pouvons inconsciemment nous lancer dans des activités à haut niveau de risque sans bénéficier du même degré de protection.  »

France : infections en vue pour 16 % des PC domestiques et 10,8 % des ordinateurs professionnels

Selon le rapport publié par Avast, 16 % des ordinateurs domestiques utilisés en France sont exposés à tous types de menaces, dont 3,6 % à des attaques avancées. À titre de comparaison, 10,8 % des ordinateurs utilisés dans des entreprises françaises sont exposés à des menaces, dont 2,79 % à des attaques avancées.

Les dix régions françaises où les foyers sont les plus exposés à toutes les cybermenaces sont les suivantes :
1. Ile-de-France (21,01 %)
2. Bretagne (20,16 %)
3. Occitanie (20,04 %)
4. Auvergne-Rhône-Alpes (19,82 %)
5. Provence-Alpes-Côte d’Azur (19,65 %)
6. Pays de la Loire (19,62 %)
7. Bourgogne-Franche-Comté (19,22 %)
8. Nouvelle-Aquitaine (19,20 %)
9. Centre-Val de Loire (19,15 %)
10. Hauts-de-France (19,06 %)

Les dix régions dans lesquelles les entreprises sont les plus exposées à toutes les cybermenaces sont les suivantes :
1. Ile-de-France (20,06 %)
2. Normandie (19,82 %)
3. Occitanie (18,56 %)
4. Provence-Alpes-Côte d’Azur (18,18 %)
5. Nouvelle-Aquitaine (17,86 %)
6. Bretagne (17,65 %)
7. Auvergne-Rhône-Alpes (17,23 %)
8. Grand Est (16,82 %)
9. Pays de la Loire (16,24 %)
10. Bourgogne-Franche-Comté (15,43 %)


Méthodologie

Les données figurant dans ce rapport correspondent aux menaces contre lesquelles Avast a protégé ses clients à partir du second semestre 2018. Plus précisément, ces menaces ont été bloquées par Avast entre le 11 août et le 9 septembre 2018. Les données sont collectées sur le réseau de détection des menaces d’Avast. Afin de fournir des données statistiquement pertinentes, le présent rapport inclut des données issues de pays, territoires et régions dont le panel compte au moins 10 000 PC appartenant à des particuliers qui ont été confrontés à des menaces au cours du mois où les données ont été collectées, et au moins 1 000 ordinateurs utilisés en entreprise. Les données portent sur les menaces «  courantes  » et les menaces «  avancées  », évaluant le niveau de risque pour les particuliers et les utilisateurs professionnels du monde entier. Pour calculer les taux de risque utilisés dans ce rapport, nous avons divisé le nombre d’ordinateurs sur lesquels au moins une menace a été stoppée par l’un des niveaux de protection d’Avast, par le nombre total d’ordinateurs activement protégés par Avast pendant les 30 jours couverts par l’étude. L’équipe Threat Labs d’Avast identifie et bloque en permanence des attaques de malware de plus en plus sophistiquées, dont la plupart sont spécifiquement conçues pour infecter les systèmes d’exploitation Windows. * Source : Avast PC Trends Report 2019




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants