Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sécurité : Des inquiétudes autour des terminaux Android

février 2019 par Panasonic Business

Selon une récente étude menée par Panasonic Business, on estime, qu’en moyenne, 72% des tablettes et des terminaux de poche utilisés en milieu professionnel (hors téléphones portables) fonctionnent sous un système d’exploitation Android. Par ailleurs, 60 % des acheteurs déclarent qu’Android est en cours d’intégration au sein de leur organisation. Ainsi, une augmentation de cette moyenne est à prévoir dans les trois prochaines années. Si l’utilisation des tablettes et de terminaux mobiles Android est à la hausse, la sécurité de ces produits reste source d’inquiétudes.

Inquiétudes en termes de sécurité

Si l’étude publiée par Panasonic révèle que les trois principaux avantages d’Android par rapport aux autres systèmes d’exploitation seraient sa flexibilité (59 %), sa sécurité (58 %) et son caractère abordable (52 %), les entreprises estiment néanmoins qu’il est nécessaire de mieux protéger leurs terminaux. Elles jugent ainsi que la fréquence des mises à jour de sécurité devrait être multipliée par quatre en moyenne. La diversité des méthodes de déploiement des correctifs de sécurité varie par ailleurs : 66% des interrogés disent exploiter le service informatique, 38% appliquent une solution de gestion des appareils mobiles (MDM), 30% utilisent les mises à jour des fabricants d’équipement via un micrologiciel en direct, 23% s’appuient sur l’utilisateur, 22% font appel à une société de support informatique et 16% d’entre eux utilisent un revendeur.

Attentes en termes de fonctionnalité

Les acheteurs d’équipements informatiques mobiles considèrent que les capacités de gestion offertes par un terminal Android professionnel doivent répondre aux fonctionnalités suivantes :

Exigences en termes de mise à jour

Aujourd’hui, les entreprises mettent à jour leur système d’exploitation Android en moyenne 5 fois par an et attendent de leur fournisseur une prise en charge du système d’exploitation Android pendant une période de trois ans après la fin de vie d’un terminal.

“La conquête du monde professionnel par les terminaux mobiles Android ne ralentit pas, mais la manière dont les services informatiques les gèrent et les sécurisent représente un vrai défi. Il est important que les acheteurs reconnaissent que tous les appareils mobiles Android ne sont pas égaux. Nous leur conseillons donc d’examiner de près la gestion et la sécurité offerte par leur fournisseur, ainsi que l’expérience de ce dernier avec les systèmes Android. En s’appuyant sur les dernières mises à jour Over The Air et sur les consoles de gestion, les services informatiques ont la possibilité de réaliser des économies de temps et d’argent considérable, et cela, grâce à l’automatisation des mises à jour pour les terminaux adaptés et équipés des fonctionnalités nécessaires en matière de gestion et de sécurité”, déclare Jan Kaempfer, Directeur Général Marketing de Panasonic Computer Product Solutions.


[1]Dans le cadre de cette étude indépendante menée par Opinion Matters pour le compte de Panasonic TOUGHBOOK, 250 acheteurs - d’ordinateurs portables, de tablettes et de terminaux portables pour personnel mobile - ont été interrogés au Royaume-Uni. Cliquez icipour consulter une copie du document de synthèse de l’étude.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants