Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sébastien Talha, Human : Arrêter les bots c’est arrêter les cyberattaques

septembre 2021 par Marc Jacob

A l’occasion du FIC 2021, Human présentera nos solutions de détection & mitigation contre la fraude et les abus numériques sur les sites web et applications mobiles, API et CTV, les campagnes marketing et publicités digitales. Pour Sébastien Talha, Regional Sales Manager d’HUMAN, arrêter les bots c’est arrêter les cyberattaques.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion du FIC ?

Sébastien Talha : Nous allons présenter nos solutions de détection & mitigation contre la fraude et les abus numériques sur les sites web et applications mobiles, API et CTV, les campagnes marketing et publicités digitales, ainsi que l’Équipe Europe du Sud HUMAN basée en France, dont nous lançons l’activité.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Sébastien Talha : Nous n’animons pas de conférence, cependant nous poussons « The Human Collective », notre initiative de regroupement de tous les acteurs de la « supply chain » pour lutter tous ensemble contre la fraude, et qui regroupe déjà de nombreux acteurs prestigieux s’étant engagés autour des mêmes valeurs de lutte contre la fraude et de faire d’internet un endroit meilleur et plus sûr pour tous.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2021 ?

Sébastien Talha : Outre l’annonce de la création de The Human Collective, un programme visant à protéger l’écosystème de la publicité numérique des impacts de la fraude. Les membres phares sont Amica Mutual Insurance, Magnite, Omnicom Media Group et The Trade Desk. Beachfront, Index Exchange, MediaMath, RISE Codes, Sonobi, Xandr Monetize and Yieldmo ont également rejoint le réseau de partenaires depuis sa création. Avec cette expansion continue de son réseau de partenaires, HUMAN vérifie désormais l’humanité de plus de 10 mille milliards d’interactions numériques par semaine grâce à son moteur de vérification.

HUMAN continue de mener la lutte contre la fraude, en annonçant de nouveaux produits innovants, notamment des mises à jour de sa technologie BotGuard et nouveaux projets de recherche. HUMAN a collaboré avec les leaders de l’industrie de la télévision connectée, Google et Roku, et annoncé la découverte et la neutralisation du botnet " PARETO " qui touchaient les télévisions connectées et qui était à l’origine de 650 millions de requêtes publicitaires par jour en moyenne. En outre, le procès Methbot - le plus grand réseau de robots à frauder le secteur de la publicité, dont HUMAN a mené le démantèlement il y a cinq ans - s’est achevé en mai, soulignant une fois de plus le succès de l’approche de protection collective de HUMAN pour garantir un Internet plus sûr et humain.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Sébastien Talha : Les entreprises, tout comme les administrations et autres organisations, ont besoin de détecter qui consomme leurs services web, API et applications mobiles, quel que soit leur secteur d’activité, tout comme leurs campagnes marketing et publicités digitales, sur tous les media qu’elles utilisent et les canaux avals qui sont impactés (Lead Gen, CRM, retargeting, etc). La fraude publicitaire seule représentera 50 milliards par an d’ici 2025, de quoi aiguiser les appétits en tous genres. Elle finance toutes les organisations que l’on peut imaginer et les autres, sans évoquer le vol de données, l’espionnage industriel ou concurrentiel, la fraude aux paiements, etc. Les entreprises et organisations de tous types sont plus que jamais exposées dans un monde digital toujours plus en expansion.

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Sébastien Talha : Notre stratégie est extrêmement claire sur l’enjeu de la fraude et évolue en ce moment même via notre initiative « The Human Collective » qui regroupe déjà tous les acteurs de la supply chain de la pubilicité programmatique digitale autour d’un même but, d’une même ambition et des mêmes valeurs de lutte contre la fraude et de faire d’internet un endroit meilleur et plus sûr pour tous.
Nous le faisons avec une seule ligne de code.

GS Mag : Avec la pandémie, le télétravail et sa sécurisation sont devenus incontournables aujourd’hui. De quelle manière intégrez-vous ces principes au sein de votre entreprise et de votre offre ?

Sébastien Talha : HUMAN adopte une approche privilégiant l’humain dans tous les aspects de l’entreprise, notamment en ce qui concerne la pandémie. En raison de sa portée mondiale, de nombreuses capacités et meilleures pratiques de travail à distance étaient déjà profondément ancrées dans la culture de l’entreprise et dans l’offre technique, ce qui a permis d’assurer la sécurité tout au long de la pandémie et au-delà.

GS Mag : Quels sont vos conseils en la matière, et plus globalement pour limiter les risques ?

Sébastien Talha : J’en aurais au moins deux :

- Une meilleure éducation est importante. Des cours de remise à niveau progressifs sont nécessaires lorsque les travailleurs reviennent au bureau, ce qui souligne la nécessité d’une plus grande vigilance pour se débarrasser des mauvaises habitudes du travail à distance. Il est également important d’engager des professionnels de la sécurité passionnés pour gérer votre informatique. C’est le personnel de sécurité qui doit gérer l’informatique, pas le personnel informatique qui doit gérer la sécurité. Enfin, il est préférable de rappeler aux employés d’être plus attentifs lorsqu’ils traitent des informations (par exemple, faire attention à leur environnement lorsqu’ils prennent des appels en public).
- Bien que la pandémie ait posé des problèmes à de nombreuses organisations, l’expérience du travail à distance a renforcé l’importance de mesures de cybersécurité solides. Les entreprises doivent se concentrer sur une meilleure formation des employés ainsi que sur des investissements appropriés en logiciels et en matériel informatique afin d’assurer le succès de la cybersécurité à long terme.

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer aux RSSI ? 3 messages très courts, simples et essentiels pour se rappeler des grands nombres et des enjeux :

Sébastien Talha : J’en aurais plusieurs :

- 77% de toutes les cyberattaques utilisent des réseaux de bots pour se propager. Arrêter les bots c’est arrêter les cyberattaques.

- Nous avons observé 80% du trafic des équipements sur internet et analysons 10000 milliards de transactions par semaine, nous procurant une threat Intel de premier plan dans la lutte cyber.

- Nous arrêtons les bots avec une seule ligne de code.

-Pour en savoir plus cliquez ICI


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants