Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Se protéger contre les ransomwares : les conseils de Vectra AI pour identifier les cyberattaques grâce au NDR et à l’Intelligence Artificielle

avril 2022 par Vectra AI

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises et de particuliers sont infectés par des ransomwares. Voici les conseils de Vectra AI pour mieux vous protéger.

Le premier cheval de Troie a été envoyé sur une disquette à des instituts de recherche du monde entier en 1989. Depuis lors, les attaques logicielles extorquées sont (malheureusement) devenues la norme pour de nombreuses entreprises. Les logiciels malveillants, souvent déguisés en programmes totalement inoffensifs, ont causé des milliards de dollars de dommages aux utilisateurs privés, aux entreprises et aux gouvernements.

Si les chevaux de Troie, les vers informatiques etc causent des dommages considérables à leurs victimes, les ransomwares sont encore plus insidieux en raison de leur dissimulation efficace et de leur caractère extorqueur. Toute personne touchée par une attaque par ransomware se confronte à une perte de données totale. Les logiciels basés sur l’intelligence artificielle pourraient alors être une solution. Ce qui échappe à l’œil humain peut être détecté et contré par l’IA. Mais comment se protéger contre les ransomwares ? Et comment l’IA peut-elle aider à localiser rapidement l’intrus numérique en temps réel pour le rendre inoffensif ?

Ransomware : une course contre la montre

En substance, le processus d’infiltration des ransomwares est similaire à celui déjà connu des logiciels malveillants : les attaquants accèdent aux ordinateurs et aux serveurs en exploitant une faille du réseau. Une fois que les attaquants ont mis un pied dans le réseau, se commence une course contre le temps. Les organisations touchées doivent limiter les dégâts le plus rapidement possible, au risque de perdre l’accès à leurs données et de devoir payer une rançon pour les récupérer.

Le plus grand désagrément et problème pour les administrateurs de réseau est le dommage irréversible causé par les ransomwares. Pour cette raison, une attaque par ransomware est souvent considérée comme une catastrophe numérique : rien qu’en 2020, le vol de données, l’espionnage et le sabotage ont causé plus de 220 milliards d’euros de dommages. En 2021, la start-up Anozr Way (spécialisée dans la lutte contre le piratage et l’analyse cyber) estime à 200% la hausse du nombre des organisations ciblées par des ransomwares au niveau mondial. Une protection efficace est essentielle pour chaque entreprise et représente également un défi pour le Département Informatique de la Commission européenne. C’est également vrai pour chaque individu, car les attaques par ransomware visent de plus en plus les systèmes privés.

Blâmer les utilisateurs d’avoir ouvert un e-mail et cliqué sur les pièces jointes, à l’apparence inoffensive, est une attitude peu constructive, les attaquants doublant d’efforts pour n’éveiller aucun soupçon de l’utilisateur et contourner les protections des postes de travail et

Les cybercriminels deviennent très habiles dans leur art. En plus des faux e-mails, les ransomwares ont désormais plusieurs moyens de s’introduire dans votre réseau. À première vue, les technologies innovantes telles que le NFC semblent constituer un grand pas en avant, mais elles représentent également un autre point d’entrée pour les logiciels malveillants.

Comment les utilisateurs finaux et les administrateurs doivent-ils se tenir à jour ? Jusqu’à présent, la lutte contre la cybercriminalité des entreprises a suivi un schéma assez cohérent : les attaquants créent de nouveaux logiciels malveillants et les distribuent. Les équipes de sécurité remarquent des activités suspectes et isolent les fichiers en question. Ensuite, la division de la cybersécurité élabore un antidote efficace contre le parasite numérique. Le résultat est généralement une nouvelle règle ou politique intégrée au pare-feu.

Ce jeu du chat et de la souris dure depuis plus de trois décennies. Mais que se passerait-il si des systèmes assistés par l’intelligence artificielle étaient capables de détecter ces attaques en avance de phase ? Et si les outils anti-ransomware automatisés pouvaient démasquer les activités à un stade précoce et les combattre efficacement, avant même qu’ils ne puissent causer des dommages ?

La technologie NDR peut démasquer les attaques par ransomware

C’est l’approche adoptée par la technologie NDR. Les solutions de Network Detection and Response (NDR) sont des solutions de cybersécurité très efficaces qui recherchent automatiquement les menaces progressant sur l’environnement interne. Pour y parvenir, les solutions de NDR observent les activités, vérifient si elles correspondent au comportement habituel des machines et utilisateurs, et utilisent le machine learning pour alerter sur les comportements qui sont non seulement anormaux mais qui se rapprochent en plus des tactiques des attaquants.

Les avantages pour les équipes d’analystes sécurité sont évidents, avec un net gain de temps pour la recherche active d’événements de sécurité avérés. Cela permet d’éviter d’être confrontés aux résultats désastreux du ransomware, une fois que l’attaquant a atteint son objectif, avec un travail de réparation par l’entreprise victime qui est non seulement complexe, mais aussi coûteux et source de stress. Les logiciels de NDR basés sur l’IA peuvent prendre venir en support dans la recherche et priorisation des menaces, en avance de phase, soulageant ainsi les responsables et les administrateurs de la sécurité informatique.

Les solutions de NDR permettent d’identifier des accès qui ne devraient pas avoir lieu et qui ne suivent pas les politiques de sécurité de l’entreprise. Pour ce faire, elles se reposent sur les schémas comportementaux de la base de données. Dès qu’un comportement potentiellement malveillant est détecté, le logiciel déclenche une alarme et avertit l’utilisateur ou isole automatiquement les invités suspects. Avec la bonne configuration, la technologie NDR peut fournir une protection efficace contre les ransomwares.

Vectra propose des solutions novatrices qui détectent et combattent les menaces numériques à un stade précoce. Les solutions de Vectra protègent efficacement les entreprises contre les progressions d’attaques (qui peuvent viser une exfiltration de données et/ou ransomware), et préviennent les analystes en cas d’activité suspecte dès les premiers signaux.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants