Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Schneider Electric : le gestionnaire de l’énergie pour les Data Centers

février 2012 par Marc Jacob

Aujourd’hui, Schneider Electric vient de lancer son offre globale pour les Data Center (DC). Ainsi, le groupe propose de standardiser le DC, mais aussi des logiciels de management des DC : StruXureWare. Comme l’a précisé Paul-François Cattier, Global Solution VP, Datacenters de Schneider Electric Schneider se positionne comme le gestionnaire de l’énergie pour les Data Centers.

Philippe Diez, VP France de Schneider Electric IT France

En préambule de son intervention Philippe Diez, VP France de Schneider Electric IT France a présenté l’offre de son entreprise de la salle blanche au Data Center.

Le Groupe Schneider Electric a réalisé en 2010 de 20 milliards d’€ dont 37% dans les nouvelles économies, Chine, Brésil, Russie, Inde... pour 110.000 personnes dans le monde. L’offre de Data Centers représente 17% du CA. L’objectif de Schneider Electric est de faire de la gestion de l’énergie pour rendre l’énergie plus sûr, plus efficace, plus fiable. La priorité est donc mise sur les Data Centers, car l’énergie est au cœur des préoccupations des clients. Ainsi le coût de l’énergie représente 12 à 15% des OPEX. Par ailleurs, la moyenne globale des PUE dans le monde est selon Paul-François Cattier, de 2,2 tout DC confondu. De plus ce marché se globalise, du fait de l’externalisation des DC avec la naissance de nouveaux acteurs qui sont à la fois présents au niveau international tout en ayant une activité de proximité. Selon le Gartner, les clients citent le plus souvent, l’espace, la climatisation et l’énergie lorsqu’ils parlent de DC.

Schneider Electric a eu depuis quelques années une démarche d’acquisition avec MGE, APC, Square D, TAC, Pelco, Power Mesurement, Uniflaire (refroidissement de précision), Viridity (pilotage de la consommation au niveau des serveurs). Fort de cette stratégie la société est présente dans tous les domaines du Data Centers.

La société s’est focalisée sur l’intégration de ses composants dans une offre globale. Ainsi, elle a adapté ses solutions à la demande des exploitants de DC en particulier pour la colocation, pour rendre l’offre la plus modulaire possible.

Schneider Electric souhaite à la fois simplifier l’offre pour rendre les DC, dans la phase de design, plus denses, plus efficaces, plus prédictibles. Mais aussi, elle s’est fixé pour objectif de les piloter plus facilement et de les rendre le plus simple possible au niveau des déploiements. Ainsi, elle veut créer un "one stop shoping" en termes de DC.

Schneider Electric a mis au point de référence design pour faire des scénarios d’infrastructure en fonction de paramètre comme le PUE, la densité, l’occupation... La société a standardisé des processus de déploiement et des outils automatisés pour le design initial. Ces solutions permettent en outre de réduire l’erreur humaine. L’ensemble des solutions est piloté par un seul logiciel. De plus Schneider Electric propose aussi une offre globale de refroidissement avec les différentes solutions de Cooling. Elle est complétée par « Ecobreeze » qui est un procédé de freecooling. Au final ces solutions permettent jusqu’à 30% d’économie d’énergie, de réduire les PUE... Bien sûr, elles sont aussi déployées en partenariat avec de spécialistes comme IBM, Dell, Microsoft, VMware,… Sans compter que l’entreprise est cofondateur et Président du GreenGrid, est un des Endorseur du Code of Conduct... Elle reçoit régulièrement des prix par rapport à ces offres et stratégies.

Le marché français étant mature Schneider Electric travaille en coopération avec les réseaux de distributions, les intégrateurs, les bureaux d’étude. Ainsi, la société a relancé un Club dédié au bureau d’études.

Paul-François Cattier

Les opérateurs de Data Center recherche du "cost effective solutions"

Paul-François Cattier, Global Solution VP, Datacenters de Schneider Electric a présenté la stratégie mondiale de son entreprise au niveau des DC. Il a rappelé les principales tendances du marché mondial. Nous allons vers une augmentation des consommations d’énergie, avec l’avènement d’internet, les smartphones et aujourd’hui de l’informatique des objets. De plus, les entreprises passent de plus en plus du CAPEX à l’OPEX. De ce fait, la colocation héberge 20 % de l’informatique dans le monde, sans compter la montée du Cloud Computing. On s’attend à un doublement des consommations d’énergie et une demande de réduction des émissions de CO². Aujourd’hui, la solution la plus simple est de réduire la consommation d’énergie à la prise. Dans les DC on recherche du "cost effective solutions". Il y a donc une croissance importante du marché de la colocation qui soit le plus efficace possible en termes de consommation énergétique.

Aujourd’hui, l’architecture des salles informatique a totalement changé avec une inversion des ratios et un passager à 80% de salle de serveurs contre 20% des salles techniques. Pour Paul-François Cattier, il est important que les DSI et les exploitants de DC collaborent mieux. Il est aussi nécessaire de standardiser les DC afin de pouvoir les rationaliser et les construire plus rapidement. Pour Yahoo entre la décision de construire un DC et sa finalisation, 13 semaines s’écoulent. Aujourd’hui, l’énergie n’est pas dans le budget des DSI ce qui n’incite pas à se pencher sur les problèmes de coûts énergétique.

Pour Schneider Electric, les DC doivent être "Business-wise" ! Il y a différents types d’entreprise pour certaines le DC est un coût. Pour d’autre, le DC est un investissement pour améliorer la compétitivité. Enfin, pour la 3ème catégorie, le DC est un outil pour faire du business.

La standardisation est l’avenir des data Centers

Dans tous les cas, Paul-François Cattier a souligné l’importance de la standardisation des DC qui permettre à la fois d’être évolutif, d’améliorer la densité, d’orchestrer le management... Il doit être à tolérance de pannes avec des systèmes redondants. Ceci permet de réduire les temps de déploiement car DC construits en usine avec des spécifications pré-déterminées. Modularité par RAC, mais aussi pour les onduleurs, les cooling...

Schneider Electric a lancé une offre de "Cooling Module" par eau et de "Power Module" qui permettent de construire très rapidement un DC voir aussi de les déménager très facilement. Ils sont déjà vendus aux Etats-Unis, et ont été annoncé en Grande Bretagne fin 2011. Ils sont aujourd’hui disponibles en France. Ils seront proposés dans les pays émergents et en Chine d’ici au mois de juin 2012. Ils sont proposés au prix 900.000$ pour le "Cooling Module" et 950.000$ pour le "Power Module. Ces solutions sont une réponse au "paid as you grow". En effet, de nombreux DC sont construits et fonctionnement durant un à deux ans sans être remplis donc avec des surcoûts importants. Aujourd’hui, les conteneurs répondent à un véritable besoins sur le marché français. En France la demande est de faire la salle informatique en dur et de rajouter des conteneurs modulables à l’intérieur.

Jacques Perrochat, Directeur France Solutions Datacenter, APC by Schneider Electric

Les logiciels de management de Data Center : vers la simplification du management

Jacques Perrochat, Directeur France Solutions Datacenter, APC by Schneider Electric, a présenté l’offre de logiciel de management de Schneider Electric : la gamme StruX ureWare. Le Data Center Management est un logiciel pour piloter le DC de façon simple et efficace pour faire oublier aux exploitants la complexité. Avec la montée de la virtualisation qui est devenue une réalité, on va vers une simplification des logiciels de management des DC. Pourtant seulement 1% des exploitants utilisent des solutions de gestion du DC. Le Data Center Management est une solution globale de gestion tandis que le DCIM permet de gérer la salle Informatique et le Facility Power pour l’énergie. L’objectif est d’apporter rapidement les informations au bon moment à la bonne personne. Ainsi, ces logiciels font de la collecte d’information à tous els niveau, fournissent des rapports et génèrent des alertes. Ils permettent aussi d’anticiper les besoin. Ils permettent de relier le monde de l’IT et celui des facilities. Le ROI serait de 12 mois selon Jacques Perrochat grâce à la baisse des coûts opérationnels et de l’indisponibilité. Ces solutions sont adaptées tant au petits DC qu’au grands.

Fabrice Haïat, Directeur Energy de Schneider Electric a fait une démonstration de ces solutions de management. Selon lui, le marché français devrait voir les coûts énergétiques prévisionnels s’accroître de +65% du fait de l’augmentation du prix de de l’électron de 26%, sans compter le coût du transport et des taxes par exemple pour financer les nouvelles énergies. L’objectif de ces solutions est de collecter des informations dans un seul outil de supervision. Ainsi, ce logiciel permet de collecter et d’analyser jusqu’à 500 informations en simultanée. La plateforme permet de partager ces informations entre les différentes équipes. Ce logiciel permet d’obtenir des comparatifs en cas de rénovation par exemple. Il contient un suivi du PUE, un comparatif par salle serveur...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants