Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

SUSE : 79% des entreprises françaises envisagent ou ont déjà migré sur le Cloud privé OpenStack

avril 2016 par SUSE

SUSE® publie les résultats d’une étude internationale portant sur l’adoption du cloud privé en général mais aussi du cloud OpenStack. L’étude indique notamment un niveau élevé d’adoption du cloud privé par les entreprises françaises mais révèle également un certain degré d’inquiétude en ce qui concerne la complexité d’installation du cloud OpenStack, l’enfermement propriétaire (vendor lock-in) ou encore le manque de ressources compétentes sur le marché.

L’étude fait le point sur les préférences, le niveau d’adoption et les défis rencontrés par les entreprises souhaitant passer au cloud privé. A en juger par les chiffres récoltés, le cloud privé est :

• Adopté : 93 % des entreprises françaises ont déjà mis en place des solutions de cloud privé. 79% d’entre elles envisagent de migrer — ou ont déjà migré — vers le cloud privé OpenStack. Parmi celles qui envisagent d’évoluer vers cette plateforme, la marche à suivre fait débat. 48 % des entreprises envisagent d’utiliser une distribution commerciale pour sa mise en œuvre, alors que 40 % se déclarent prêtes à télécharger et installer elles-mêmes les éléments logiciels OpenStack.

• Fiable : 96 % des personnes interrogées sont prêtes à utiliser des solutions de cloud pour leurs workloads critiques.

• Inévitable : à l’échelle internationale, plus de 96% des répondants pensent que la transition vers un cloud privé open source représente un avantage business significatif. Interrogées sur les critères favorisant l’adoption d’un cloud privé open source, 68% des entreprises françaises évoquent des raisons financières tandis que 75% des entreprises sondées plébiscitent davantage l’agilité et l’innovation. Pour 88 % des personnes interrogées, le déploiement d’un cloud privé au sein de leur entreprise est vital pour leurs propres perspectives de carrière. Alors que le cloud privé en général, et le cloud OpenStack en particulier, font davantage d’adeptes en France, les entreprises sont cependant très conscientes des défis et contraintes qui y sont associés. 67% des entreprises françaises ayant essayé d’implémenter un cloud OpenStack ont d’ailleurs trouvé cela difficile. Deux autres points ont été massivement soulevés par les sondés interrogés sur les freins du passage au cloud privé.

• 86 % citent le vendor lock-in comme une contrainte de taille et craignent d’être pieds et poings liés au fournisseur de leur infrastructure de cloud privé.

• 79% expliquent que le manque de ressources compétentes sur le marché représente un frein significatif dans la volonté d’investissement de leur entreprise en matière de cloud privé.

« Il ne fait aucun doute que le cloud privé représente la solution d’avenir pour de nombreuses entreprises », explique Mark Smith, Senior Product Marketing Manager Cloud Solutions de SUSE. « Les résultats sont également positifs quant au niveau de confiance que les entreprises accordent à OpenStack, mais de manière tout à fait naturelle, les clients se soucient de la façon dont leur infrastructure cloud doit être intégrée et administrée. SUSE collabore étroitement avec les projets et partenaires technologiques d’OpenStack pour donner à ces entreprises un niveau unique de flexibilité, de choix, de formation et de soutien, en les aidant à tirer le maximum de l’investissement qu’elles consacrent à une infrastructure de cloud privé sans les contraintes qu’elles redoutent. »

L’étude a été menée en septembre 2015 auprès de 813 personnes en France, en Italie, en Allemagne, en Scandinavie, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants