Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Retour sur les moments forts de la RSA Conference Europe 2013

novembre 2013 par Valentin Jangwa, Membre du Comité Scientifique de Global Security Mag

Après 6 années à Londres, l’édition 2013 de la Conférence RSA Europe s’est tenue du 29 au 31 octobre 2013 à Amsterdam, au Centre de Conventions RAI. Les participants sont venus de 69 pays différents pour assister à l’un des rendez-vous majeurs du monde de la sécurité informatique.

Prof. Udo Helmbrecht being interviewed by Valentin Jangwa - Global Security magazine

Ce fut donc l’occasion pour les différents professionnels, législateurs et organismes en charge de l’application de la loi, et certaines autres Institutions de s’y retrouver. Il s’agissait de partager les informations, d’échanger les idées sur les tendances technologiques et les meilleures pratiques, concernant les vols d’identités, le piratage, le cyberterrorisme, la biométrie, les investigations poussées sur les réseaux, la défense périmétrique, les services Web sécurisés, les solutions de chiffrement, et bien d’autres sujets liés à ces domaines.

Une dizaine de keynotes et une soixantaine de sessions ont permis d’aborder les thèmes suivants : comment anticiper les menaces, quels outils utiliser pour aller vers le double objectif orienté à la fois vers la proactivité/prophylaxie, et la réactivité consistant à contrer les attaques. L’éternelle quête s’avère donc de constamment rester en éveil et de se défendre en cas d’attaques. Bref, tel un joueur d’Échecs, de toujours avoir quelques coups d’avance.

Art Coviello, Executive Chairman, RSA, La Division Sécurité de EMC, et Amit Yoran, Senior Vice President, RSA, ont ouvert le bal de ces 3 journées. Leurs interventions ont tourné autour de la transformation apportée à la sécurité informatique par l’univers du Big Data, considéré comme la nouvelle vague à suivre. Art Coviello a indiqué que le volume d’informations dans le monde doublait tous les deux ans, avec moins de 1% des données analysées, et moins de 20% de ces mêmes données qui sont correctement protégées. Ils ont soutenu que la confiance était un élément clé dans la problématique de la gestion du Big Data, et que la protection nécessaire de la vie privée entrait grandement en ligne pour envisager cette confiance.

D’autres keynotes ont été effectuées par Stephen Trilling, Symantec (A New Paradigm for Defending Against Targeted Attacks), Mike Reavay, Microsoft Corporation ( A New Era of Operational Security In Online Services), Wolfgang Kandek, Qualys (Data-Driven Security – Where’s the Data ?), Joshua Corman, Akamai Technologies ( Survival isn’t Mandatory : Challenges and Opportunities of DevOps), Mark Hughes, BT Security (Security at the Greatest Show on Earth), Hugh Thompson, RSA Conference ( Degrees of Freedom : Rethinking Security).

Les sessions se sont, quant à elles, articulées autour d’un certain nombre de thèmes :
- La sécurité des données et des applications, notamment l’augmentation de l’utilisation des applications à travers les infrastructures Web et le Cloud Computing.
- Gouvernance-Risque-Conformité : comment, entre autres, communiquer et mettre en place les politiques de sécurité et les normes au sein de l’entreprise.
- Les pirates et les menaces : par exemple, l’intelligence comme étendard pour guider la sécurité et faire face aux menaces de plus en plus sophistiquées.
- L’élément humain : notamment les menaces internes, les réseaux sociaux et les programmes d’éveil des consciences.
- La sécurité mobile : le travail à distance, les équipements des collaborateurs utilisés professionnellement (BYOD)...
- La sécurité des architectures : principalement la surveillance du réseau, ainsi que les aspects sécurité soulevés par la virtualisation.
- Les tendances de la sécurité : avec, entre autres, les changements dans l’écosystème de la sécurité informatique, et l’influence des réglementations et législations dans la Communauté Européenne.
- Les perspectives de la sécurité : notamment les tensions grandissantes entre les exigences de sécurité et celles concernant la protection de la vie privée.

Parmi les principaux groupes de discussions, on peut noter :
- Une mention spéciale pour Security vs. Privacy – The BIG Fight, une des dernières sessions de débats, entre Neira Jones (Accourt) / J.C. Boggs (King & Spalding) / David Cripps (Investec UK) / Antonis Patrikios (Field Fisher Waterhouse LLP), avec Carsten Casper (Gartner Research) comme Modérateur.
- Une mention spéciale pour la table ronde de Trend Micro qui réfléchit au futur (Vêtements connectés, TV connectées)… et la cybercriminalité associée – En ligne avec le projet d’EUROPOL sur le visage de la cybercriminalité en 2020…

Cette édition RSA Conference Europe 2013 s’est clôturée par la keynote de Lord Sebastian Coe. Le multiple Champion Olympique et Président du Comité des Jeux Olympiques et Para-Olympiques de Londres 2012 nous a démontré le rôle important joué par la sécurité informatique pour le bon déroulement de ce qui été considéré comme l’un des évènements les mieux organisés de l’histoire Olympique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants