Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Réseaux : comment se préparer à la révolution IoT ?

avril 2020 par Pierre Langlois, Country Manager France, chez Silver Peak

Un rapport récent de Juniper Research prédit que les connexions IoT atteindront 83 milliards d’ici 2024, contre 35 milliards en 2020. Cette croissance soulève une préoccupation importante quant à la charge qui sera imposée aux réseaux d’entreprise, et aux capacités de ces dernières à évoluer pour s’adapter à cette croissance exponentielle.

Pierre Langlois, Country Manager France chez Silver Peak, analyse l’explosion de la croissance de l’adoption de l’IoT et les conséquences pour les organisations :

« Ce rapport montre à la vitesse à laquelle le marché de l’IoT se développe. Bien que les données générées par autant d’appareils, et les informations qu’elles peuvent fournir, présentent une analyse de rentabilisation claire pour tous les secteurs, il faudra procéder à un bouleversement sérieux de l’infrastructure réseau de l’industrie actuelle, pour bénéficier concrètement de ces avantages.

En effet, la quantité massive de données générées par les appareils IoT nécessitera une infrastructure de réseau plus intelligente, agile et automatisée, pouvant évoluer pour répondre à ces demandes.

Pour y parvenir, les entreprises auront besoin de trois éléments fondamentaux : visibilité, sécurité et agilité :

- La visibilité en temps réel sur le réseau est essentielle, car elle supprime les conjectures d’une résolution rapide des problèmes, permettant aux organisations de fonctionner plus efficacement en accélérant le dépannage et en appliquant des mesures préventives nécessaires ;
- En termes de sécurité, le trafic IoT doit être isolé des autres trafics applicatifs. Les équipes chargées de la sécurité doivent empêcher - ou du moins réduire - la surface d’attaque potentielle qui peut être exposée au trafic des appareils IoT. En outre, le réseau doit continuer de fournir le trafic d’autres applications en cas de fusion sur une liaison WAN provoquée par une attaque par déni de service (DDoS) ;
- L’agilité est aussi clé : avec l’augmentation du nombre d’appareils, d’applications et d’utilisateurs connectés, une approche d’orchestration complète, intelligente et centralisée qui s’adapte en permanence pour offrir la meilleure expérience à l’entreprise et aux utilisateurs est essentielle au succès. Cela permet de prioriser sur la bande passante les applications préalablement catégorisées comme clés – notamment celles liées aux communications unifiées en tant que service (UCaaS) – afin d’optimiser l’expérience utilisateur et d’offrir des services homogènes et sans friction.

Finalement, connecter un million d’appareils à un réseau est la partie facile, mais garantir que le réseau peut le gérer est un problème plus complexe qui doit être traité en premier lieu. Le risque serait en effet que les objets connectés deviennent un poids, et non un allié, pour les organisations. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants