Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Recherche par Facebook sur le malware SilentFade qui abuse de sa plateforme publicitaire - Analyse de Tenable

octobre 2020 par Satnam Narang, Principal Research Engineer, chez Tenable

Facebook vient de publier une nouvelle recherche sur le malware SilentFade qui abuse de sa plateforme publicitaire.

Satnam Narang, Principal Research Engineer, chez Tenable, commente :

« La recherche menée par Facebook au sujet de SilentFade témoigne de la valeur colossale des médias sociaux due à leurs milliards d’utilisateurs et aux possibilités de monétisation de leurs plateformes publicitaires. Les cybercriminels ont trouvé un moyen plus direct de capitaliser sur la popularité des médias sociaux en utilisant les mêmes outils de microciblage que ceux que l’on trouve dans les plateformes publicitaires utilisées par des entreprises légitimes.

Cette recherche s’inscrit parfaitement dans le cadre des débats actuels sur la modération des contenus sur les médias sociaux. Les cybercriminels sont habiles pour contrer les efforts visant à empêcher leurs activités. On pourrait penser que les publicités douteuses seraient susceptibles d’être rapidement détectées et supprimées mais, en réalité, les pirates informatiques ont axé leurs tactiques pour échapper à cette détection. En compromettant des comptes Facebook légitimes au lieu d’en créer de faux, ils se cachent un peu plus des modérateurs afin de mener leurs activités frauduleuses. En outre, ils exploitent également ces méthodes de prise de contrôle de compte pour financer leurs opérations illicites en utilisant les informations de paiement stockées sur ces comptes. L’escroquerie est pour le moins rusée et devrait servir d’avertissement aux autres médias sociaux pour qu’ils fassent preuve d’une vigilance accrue et examinent attentivement les annonceurs ainsi que les publicités sur leurs plateformes ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants