Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rapport sur les risques mondiaux 2021 : la cybersécurité, quatrième danger manifeste

janvier 2021 par Bob Huber, Chief Security Officer, chez Tenable

Le 19 janvier, le Forum Economique Mondial a publié son dernier rapport sur les risques mondiaux « Global Risks report 2021 » dans lequel l’échec de la cybersécurité ressort comme le quatrième "danger manifeste" le plus élevé.

Bob Huber, CSO, chez Tenable propose l’analyse suivante :

« Ce constat du Forum Economique Mondial mis en avant dans son dernier rapport, ne devrait pas surprendre, car 2020 a été le témoin de l’explosion de notre dépendance mondiale aux technologies.

La puissance de calcul a joué un rôle déterminant dans la recherche et le développement de vaccins. Les technologies opérationnelles au sein des infrastructures essentielles continuent de soutenir la chaîne d’approvisionnement, du froid et la logistique, facilitant la livraison et le stockage en toute sécurité des flacons de vaccins.

Alors que la puissance des technologies était pleinement exposée en 2020, les pièges potentiels l’étaient également. Ce type de dépendance pose ainsi problème. En effet, si nous poursuivons notre route sans prendre le temps d’assurer la sécurité de ces technologies, les menaces qui pèsent sur notre économie numérique et notre mode de vie vont prendre le dessus.

En 2020, nous avons pu constater que les cybercriminels n’avaient pas peur de cibler et d’exploiter les faiblesses présentes dans les pratiques de sécurité à des fins financières, voire politiques. Si la réglementation et les cadres en vigueur au niveau international permettent efficacement d’accroître l’importance des efforts de cybersécurité, pris de manière indépendante l’un de l’autre, ils ne suffisent pas. Toute initiative de cybersécurité doit aller plus loin que le simple respect des exigences des normes de base afin de faire face aux risques réels auxquels les organisations sont confrontées. Elle doit au contraire élever le rôle de la cybersécurité au rang de fonction commerciale stratégique et de risque critique d’entreprise. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants