Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rapport IDC pour Seagate : Rethink Data - « Exploitez davantage vos données d’entreprise, de la périphérie jusqu’au cloud. »

juillet 2020 par IDC pour Seagate

Seagate a publié son rapport Rethink Data : Exploitez davantage vos données d’entreprise, de la périphérie jusqu’au cloud.

S’appuyant sur une enquête réalisée auprès de 1 500 dirigeants d’entreprise à travers le monde, ce rapport, réalisé par le cabinet d’études indépendant IDC, met en lumière les défis actuels les plus urgents à relever en matière de gestion des données, ainsi que leurs solutions. Il souligne la quantité de données à disposition des entreprises qui restent inexploitées : 68 %.

Dans l’économie des données d’aujourd’hui, ces chiffres révèlent une perte. Mais ils mettent également en évidence des opportunités commerciales inexploitées, c’est-à-dire la possibilité pour les chefs d’entreprise de tirer davantage de valeur de leurs données.

Le rapport identifie le chaînon manquant de la gestion des données : les opérations de données, ou DataOps. IDC définit les DataOps comme "la discipline qui relie les créateurs de données aux consommateurs de données". Alors que la majorité des répondants affirment que le DataOps est "très" ou "extrêmement" important, seuls 10 % des organisations déclarent avoir mis en œuvre le DataOps dans son intégralité.

L’enquête a démontré que, avec d’autres solutions de gestion des données, DataOps permet d’obtenir des résultats commerciaux nettement meilleurs. Il renforce la fidélité des clients, les revenus, les bénéfices, les économies de coûts, la fidélisation des employés, en plus d’offrir toute une série d’autres avantages.

Les conclusions principales de l’enquête incluent les tendances suivantes pour les entreprises françaises :

• Le taux de croissance annuel des données des entreprises françaises devrait atteindre 36,66 % au cours des deux prochaines années.

• 42,4 % des personnes interrogées en France ont cité la « modernisation des applications existantes » comme principal facteur de croissance des données.

• La quantité de données centralisées dans des référentiels Cloud (publics, privés ou industriels) devrait passer de 22,6 % à 26,3 % au cours des deux prochaines années.

• La sécurité des données est le principal facteur qui incite les entreprises françaises à revoir leur approche de la gestion des besoins de stockage central (20 %), suivie de la réduction des coûts et du coût total de possession (18 %).

• Les personnes interrogées en France estiment qu’environ 30,5 % des données dont leur entreprise dispose sont mises à profit.

• Près d’un tiers (32 %) des personnes interrogées ont déclaré que leur entreprise utilise l’analyse de données pour « améliorer l’efficacité des employés ».

• Près des deux tiers des personnes interrogées en France considèrent que le DataOps est « très » ou « extrêmement » important pour mieux tirer parti des données dans le processus décisionnel.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants