Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rapport Bitglass 2021 sur la Sécurité du Travail à distance

avril 2021 par Bitglass

Bitglass annonce les résultats de son rapport 2021 sur la sécurité du travail à distance. Bitglass a interrogé des professionnel·le·s de l’informatique et de la sécurité, pour comprendre comment le télétravail a transformé les opérations de sécurité au cours de l’année passée.

Les données de ce rapport montrent que dans la majorité des organisations (57 %) plus de trois quarts des équipes continuent de travailler à distance. Une majorité écrasante (90%) a même déclaré être susceptible de maintenir ces niveaux accrus de travail à distance à l’avenir en raison des bénéfices en matière de productivité. En outre, 53 % des organisations envisagent de transformer de façon permanente certains postes en emploi à distance au sortir de la crise du COVID - un taux beaucoup plus élevé qu’au début de la pandémie (33 %).

Faire face aux principaux enjeux de cybersécurité

Malgré l’expérience d’une année complète de travail à distance, de nombreuses prganisations restent inquiètes et s’estiment mal préparées pour sécuriser les utilisateur·trice·s hors site. Les plus grandes préoccupations en matière de sécurité proviennent de la fuite des données à travers les terminaux (68 %), la connexion des utilisateur·trice·s à partir d’appareils non gérés (59 %) et l’accès depuis l’extérieur du périmètre (56 %). Viennent ensuite le maintien de la conformité avec les exigences réglementaires (45%), l’accès à distance aux applications métiers centrales de l’organisation (42%) et la perte de visibilité sur l’activité des utilisateur·trice·s (42%).

Des investissements stratégiques sont toujours nécessaires pour sécuriser le Cloud

Les professionnel·le·s de la sécurité interrogé.e.s reconnaissent que les opérations à distance requièrent un écosystème Informatique de plus en plus axé sur le Cloud. 71 % estiment que leur organisation délaissera les équipements et outils sur site au profit du Cloud pour favoriser le travail à distance.

Cependant, alors que les organisations recourent à des outils de contrôle variés pour sécuriser le travail à distance, la plupart d’entre elles sont encore confrontées aux défis liés à l’utilisation de solutions traditionnelles existantes qui ne sont pas adaptées pour répondre aux enjeux d’une organisation moderne. Par exemple, les restrictions de bande passante, qui ont d’importantes ramifications pour l’évolutivité des solutions de sécurité, sont citées comme le principal obstacle à la sécurisation du travail à distance par 41% des personnes interrogées. En partie à cause de ce problème, la majorité des organisations (55%) a déclaré que le recours au VPN s’était avéré difficile l’an dernier.

« Donner les moyens d’agir à des collaborateur·trice·s modernes nécessite de se doter d’écosystèmes Informatiques plus flexibles, et appelle à l’augmentation de la confiance au Cloud, ainsi qu’aux outils de sécurité Cloud », déclare Anurag Kahol, CTO de Bitglass. « Si l’on se projette vers l’avenir et ce à quoi ressemblera le travail dans le monde d’après COVID-19, il sera nécessaire de disposer d’un environnement mixte Informatique et sécurité, car les employé·e·s travailleront à la fois sur site et à distance. L’adoption du Cloud est essentielle pour y parvenir et nous encourageons les organisations à migrer le plus tôt possible. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants