Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rapport Avast sur les Tendances PC 2019 : plus de la moitié des logiciels de PC sont obsolètes et mettent leurs utilisateurs en danger

janvier 2019 par Avast

Analysant les données de près de 163 millions d’appareils, ce rapport fait le point sur l’état du marché mondial du PC, et révèle qu’Adobe Shockwave, VLC Media Player et Skype figurent parmi les applications les plus dépassées

Avast révèle que plus de la moitié (55 %) des applications installées sur PC sont obsolètes, et rendent leurs utilisateurs vulnérables aux risques de sécurité. Le rapport Avast sur les Tendances PC en 2019 indique que les utilisateurs exposent eux-mêmes leurs données personnelles aux cyberattaques, en n’implémentant pas les patchs de sécurité nécessaires, et en conservant des versions obsolètes des applications populaires sur leurs PC. Adobe Shockwave (96 %), VLC Media Player (94 %) et Skype (94 %) sont celles dont les mises à jour sont le plus souvent négligées.

Le rapport, basé sur des données anonymes provenant de 163 millions d’appareils, constate que Windows 10 est désormais installé sur 40 % des PC dans le monde, s’approchant fortement des 43 % d’utilisateurs disposant de Windows 7. Cependant, presque un utilisateur de Windows 7 sur six (15 %) et un utilisateur de Windows 10 sur dix (9 %) utilisent des versions obsolètes qui ne sont plus compatibles, telles que la Windows 7 Release to Manufacturing (2009) ou encore Windows 10 Spring Creators Update (début 2017). L’utilisation de systèmes d’opération dépassés expose des millions d’utilisateurs de PC aux défaillances, aux incompatibilités de programmes, et aux menaces de cyberattaques.

Les ordinateurs portables, les PC 2-en-1 et les tablettes fonctionnant sous Windows sont plébiscités depuis de nombreuses années. Bien que les ordinateurs de bureau soient toujours efficaces, 67 % des utilisateurs préfèrent s’équiper de modèles leur permettant de travailler ou de naviguer facilement lors de leurs déplacements – cette tendance se poursuivra en 2019. Cette préférence pour les PC mobiles n’est pas sans répercussion sur les applications les plus installées ; Google Chrome, dont le taux d’installation est notamment passé de 79 % à 91 % au cours de la dernière année, se hisse en tête du classement en 2018.

Adobe Acrobat Reader (60 %) arrive en deuxième position en termes de popularité, suivi de WinRAR (48 %), Microsoft Office (45 %) et Mozilla Firefox (42 %). Bien qu’étant la quatrième application la plus utilisée dans le monde, Microsoft Office est aussi l’une des plus obsolètes. À l’échelle mondiale, 15 % des utilisateurs disposent toujours de la version 2007 d’Enterprise, même si Microsoft ne publie plus aujourd’hui de patchs de sécurité pour ce produit.

Le rapport met également en lumière les marques de PC, processeurs, tailles de RAM et disques durs les plus utilisés :

- Les cinq plus grandes marques au niveau mondial : les marques de PC les plus répandues sont HP, Acer, Asus, Lenovo et Dell ;
- La plupart des processeurs sont encore Dual Core. En effet, 74 % d’entre eux fonctionnent sur des processeurs Dual Core physiques, et seulement 20 % possèdent un système Quad Core ;
- RAM : la taille de RAM la plus répandue est de 4 Go, ce qui est suffisant pour la plupart des applications quotidiennes ;
- HDD vs. SSD : seuls 15 % des utilisateurs possèdent un disque SSD rapide, tandis que le reste des utilisateurs conserve un disque HDD ou une solution combinée HDD/SSD.

Méthodologie

Les données utilisées dans ce rapport sont collectées grâce à la fonction de mise à jour automatique du logiciel, une fonctionnalité incluse dans les logiciels de sécurité Avast et AVG, et sont constituées d’ensembles de données anonymisées provenant d’un total de 163 millions d’appareils. En utilisant une combinaison de données réelles et de statistiques mondiales provenant de Statista et d’autres sources, ce rapport est en mesure de dresser un tableau de l’état du PC en 2018.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants