Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rabobank IDB assure sa conformité DSP2 avec Sopra Banking Software

mai 2019 par Emmanuelle Lamandé

Rabobank International Direct Bank (Rabobank IDB) utilise la “Digital Experience Platform” (DxP) de Sopra Banking Software afin d’assurer sa mise en conformité avec DSP2*. Cette nouvelle directive sur les services de paiement, qui entrera en vigueur en septembre 2019, vise à garantir une plus grande sécurité lors des paiements sur le marché européen.

Membre du groupe néerlandais Rabobank, Rabobank IDB est une banque d’épargne dotée de capacités de paiement en Belgique et en Allemagne. Pour assurer sa mise en conformité avec la directive DSP2, Rabobank IDB a choisi la DxP (Digital eXperience Platform) de Sopra Banking Software, la version standard étant facilement disponible et disposant de services préconfigurés. La solution offre, de plus, toute l’agilité nécessaire, permettant à la banque de s’ouvrir à l’Open Banking, avec un coût d’acquisition global optimal.

La DxP de Sopra Banking Software aide les institutions financières et les banques à se mettre en conformité avec la directive DSP2. Elle fournit des environnements de test appelés « sandbox » afin que les fintechs puissent commencer à expérimenter les points d’accès APIs et à tester les données mises en œuvre par les banques. Elle offre également des outils permettant de gérer des fournisseurs tiers (TPP) et des entreprises du secteur public (PSU). Enfin, elle rend possible une surveillance et des analyses intégrées permettant de tirer parti des nouveaux flux de données générés par l’écosystème DSP2.

Rabobank IDB a lancé sa “sandbox” en Belgique en février.


* La directive DSP2 oblige les banques à fournir l’accès aux données de leurs clients, avec l’accord de ces derniers, à des acteurs tiers, initiateurs de services de paiement et prestataires de services d’informations sur les comptes (les «  agrégateurs »). Elle garantit une plus forte sécurité des paiements sur le marché européen et permet aux banques d’offrir un service bancaire conforme aux nouvelles technologies basées sur le système des API.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants