Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

RSA Conference 2010 : Microsoft souligne les progrès réalisés pour un Cloud plus sûr et plus digne de confiance

mars 2010 par Microsoft

Aujourd’hui, lors de la Conférence RSA 2010, Microsoft a souligné les avancées réalisées pour concrétiser sa vision « Confiance de bout en bout ». Lors de son discours d’ouverture, Scott Charney, vice-président du groupe Informatique de confiance (TrustworthyComputing) chez Microsoft, a expliqué comment cette vision « Confiance de bout en bout » peut être appliquée au Cloud Computing, a détaillé l’avancement de son projet de méta-système d’identité basé sur des revendications (Claims-based Identity Metasystem), et a lancé un appel pour que les organisations, tant privées que publiques, collaborent et innovent dans la lutte contre le cybercrime.

« La confiance de bout en bout est notre vision pour construire un internet plus sur et digne de confiance, a déclaré M. Charney. Les principes de base de la sécurité et de la confidentialité, les innovations technologiques, et l’alignement entre l’informatique, la vie sociale, la vie économique et la vie politique – sont indispensables pour installer la confiance dans le nuage et en dehors ».

De plus, M. Charney a expliqué que les solutions d’identité qui fournissent des accès plus sécurisés et en toute confidentialité aux applications, sur site et dans le nuage, constituent la clé de la stratégie pour construire des réseaux d’entreprise et un Internet plus sûrs et dignes de confiance. En droite ligne avec cette orientation, Microsoft a diffusé aujourd’hui en avant-première une version CTP (Community Technology Preview) de U-Prove, solution de gestion d’identité numérique, qui permet aux fournisseurs en ligne de mieux protéger l’identité et la sécurité de leurs clients, grâce à la capacité de limiter la diffusion d’informations lors des interactions en ligne. Pour inciter la communauté à essayer U-Prove et à donner son avis, Microsoft diffuse dès à présent les éléments au cœur de cette technologie sous licence Open Specification Promise, ainsi que des kits de développements C# et Java.

L’entreprise a aussi fourni des informations sur un nouveau partenariat avec le Fraunhofer Institute for Open Communication Systems de Berlin, en Allemagne dont le but est la création d’un prototype intégrant U-Prove et la plateforme d’identité Microsoft afin de mettre en place les futures cartes d’identité électronique du Gouvernement allemand.

Pour prouver également son engagement pour des entreprises plus sûres, Microsoft a aussi mis sur le marché aujourd’hui Forefront Identity Manager 2010, une solution Sécurité de Bout en Bout qui simplifie la création et l’administration des identités dans les entreprises en fournissant des fonctions en libre-service pour les utilisateurs ainsi quedes outils pour les administrateurs leur permettant de déléguer l’administration et d’automatiser certaines tâches ordinaires.

En outre, M. Charney a souligné les progrès de Microsoft dans la recherche de nouveaux moyens pour contrer le cybercrime. En citant l’Opération b49 – une initiative menée par Microsoft pour démanteler Waledac, un réseau de botnets – ou réseaux de PC zombies. L’opération aura nécessité des dépôts de plainte et une large collaboration de tout le secteur informatique. M. Charney a insisté sur le fait que, bien qu e les efforts en sécurité et en confidentialité et la lutte contre les menaces restent nécessaires, la société doit être plus énergique dans sa lutte contre les cybercriminels. Opération b49 est un exemple qui démontre comment les secteurs public et privé peuvent gagner en efficacité en adoptant une approche collective pour lutter contre les criminels en ligne.

« Nous engageons des partenariats avec des gouvernements et des industriels dans le monde entier pour fournir un Internet plus sûr, digne de confiance, en collaborant de façon originale pour stopper et prévenir lecybercrime » a déclaré M. Charney.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants