Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Quelles sont les tendances clés qui façonneront la prochaine vague mainframe ?

octobre 2019 par BMC

BMC présente les résultats 2019 de son enquête annuelle consacrée au mainframe qui montre à la fois une confiance continue dans le potentiel de croissance de la plate-forme ainsi qu’un enthousiasme suscité par les efforts de modernisation du mainframe par un grand nombre de sondés.

Cette quatorzième enquête annuelle de BMC menée auprès de plus de 1 100 dirigeants et responsables techniques, dévoile que les principales priorités portent sur la sécurité, la conformité, la disponibilité des applications, et les efforts mis en place pour la modernisation. L’enquête reflète également les similitudes et les différences entre les groupes générationnels. En effet, la génération Y est plus intéressée par les nouvelles technologies alors que les baby-boomers mettent l’accent sur le développement des salariés et des compétences.

Mainframe : un vecteur de croissance ?

Pour 93 % des participants le mainframe est une plate-forme solide à long terme (le pourcentage le plus élevé en six ans). Les résultats de cette année révèlent également que les entreprises adoptent de nouvelles méthodes de travail, améliorant ainsi leur agilité avec des modèles de développement collaboratif. De plus, 59% des dirigeants perçoivent le mainframe comme une plate-forme de croissance. Néanmoins, 62% des répondants français ont déclaré avoir connu une panne imprévue de leur système Mainframe dont 15% précisant que leur business en a été impacté de manière importante.

« Les résultats notre enquête 2019 sur le mainframe mettent en lumière les possibilités d’évolution et d’optimisation, résultant de la demande croissante du marché pour plus de modernisation » commente Bill Miller, président de ZSolutions chez BMC. « En intégrant les technologies intelligentes aux solutions de sécurité, d’automatisation prédictive et aux méthodologies comme DevOps et AIOps, les entreprises favorisent leurs initiatives de croissance tout en maintenant leurs systèmes critiques en toute sécurité. »

Le succès de la prochaine vague mainframe dépendra essentiellement de la capacité de la plate-forme à accueillir des services et des applications métiers dans un environnement plus rapide, plus performant et plus sécurisé. Dans les faits, indépendamment de l’âge ou du rôle des répondants, la sécurité et la conformité sont citées comme principales préoccupations. Ainsi 77% des participants affirment avoir constaté des failles de sécurité (94% pour le France) et 92% déclarent effectuer des audits tous les deux ans (95% en France). Cependant, peu de participants ont indiqué avoir une approche solide ou cohérente de la sécurité et de la conformité pour le mainframe.

La prévention des pannes et des problèmes est également une autre grande problématique, avec 70% des grands sites mainframe qui ont signalé une interruption non programmée au cours des 12 derniers mois, et 50% de l’ensemble des répondants ayant signalé une volatilité accrue des pics de charges du fait de la montée en puissance des applications digitales (43% en France). En surmontant les obstacles organisationnels liés à l’adoption et l’intégration de nouveaux processus de développement d’applications et de technologies d’analyse, les entreprises peuvent assurer la sécurité, la disponibilité, et l’amélioration du processus de modernisation.

« Le rapport BMC sur le mainframe vient confirmer sa position de plate-forme de gestion permettant une augmentation des charges de travail et offrant une perspective fiable des tendances qui modèlent le secteur. Un enseignement qui aide également les entreprises utilisatrices du mainframe à comprendre pourquoi et comment continuer ce processus de modernisation. » précise Stephen Elliot, Vice-Président du programme et de la gestion des logiciels et de DevOps, IDC.

Pour consulter l’intégralité du rapport de recherche BMC 2019 sur le mainframe, rendez-vous sur www.bmc.com/mainframesurvey.


Méthodologie

1 136 enquêtes ont été réalisées entre le 26 mars et le 15 avril 2019. L’enquête a été envoyée dans le monde entier et traduite en six langues : anglais, français, italien, espagnol, allemand et portugais. 68 % des participants étaient des professionnels techniques et des responsables, 28 % étaient des dirigeants et 4 % d’autres catégories.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants