Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Prim’X Technologies devient le standard du chiffrement en France !

janvier 2016 par Marc Jacob

Prim’X Technologies vient de remporter un contrat de fourniture d’une licence globale illimitée avec et pour l’Etat français. L’annonce de ce contrat a été faite lors du FIC 2016. Pour Serge Binet, Directeur général de Prim’X technologie ses solutions de chiffrement deviennent le standard de chiffrement en France

Global Security Mag : Vous venez d’obtenir un contrat de fourniture d’une licence globale illimitée avec et pour l’Etat français, pouvez-vous nous présenter les domaines couverts par ce contrat ?

Serge Binet : Ce contrat nous permettra d’équiper tous les ministères et les administrations centrales avec nos principaux produits de chiffrement ZoneCentral, Cryod. Ce contrat concerne plusieurs centaines de milliers de postes et donc d’utilisateurs. C’est, en outre un contrat majeur pour Prim’X aussi bien en termes financiers que de Notoriété, de confiance et donc de retombée commerciale importante. C’est aussi pour nous une référence qui nous permettra d’atteindre une dimension internationale notamment en Europe.

Aujourd’hui, ce contrat, nous devenons le référent et le leader sur le territoire français. Par exemple, Zed ! devient le quasi standard pour l’échange de documents chiffrés.

Aujourd’hui, nous clients grands comptes sont rassurer sur la cohérence de leur choix par rapport à ceux de l’Etat. Ce contrat les rassure aussi sur la qualité de nos solutions et sur la pérennité de notre entreprise.

GS Mag : Combien de temps va prendre ces déploiements ?

Serge Binet : Nous allons avoir beaucoup de travail pour déployer l’ensemble de ce contrat mais aussi pour former les personnels concernés. Il faut que ce contrat devienne de fait le logiciel qui chiffre tout.

GS Mag : Quels sont vos projets ?

Serge Binet : Nous allons bien continuer à travailler pour améliorer nos solutions, apporter du chiffrement au Cloud...

Fort de ce premier contrat nous songeons à nous développer sur le marché européen. Nous avons d’ailleurs déjà localisé les produits en allemand, portugais, espagnol, anglais, italien...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants