Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Pour Halloween, Sophos appelle à une journée mondiale « Kill-a-Zombie »

octobre 2009 par Sophos

Sophos propose aux internautes du monde entier de participer à une Journée « Kill-a-Zombie » le samedi 31 octobre, jour de la fête d’Halloween.

Bien que la planète ne soit pas encore plongée dans l’univers du film « la nuit des morts vivants », Sophos constate quotidiennement les effets d’attaques de zombies d’un genre plus virtuel. Des millions d’ordinateurs du monde entier, privés aussi bien qu’en entreprise, sont aujourd’hui (à l’insu de leurs propriétaires) sous le contrôle de cybercriminels qui peuvent leur ordonner de diffuser du spam et du malware ou de commettre des vols d’identité.

Des milliards de messages de spam sont envoyés chaque jour, dont 99% sont relayés via des PC piratés et transformés en ‘zombies’. Les pirates contrôlent des réseaux entiers de ces ordinateurs, appelés botnets, dans le but diffuser des publicités pour des médicaments de stimulation sexuelle ou des propositions d’affaires douteuses, de répandre des attaques de scareware (faux antivirus destinés à effrayer le destinataire et à l’inciter à communiquer les coordonnées de sa carte de crédit), ou de pénétrer les comptes de réseaux sociaux.

« Si votre ordinateur a été transformé en zombie, cela signifie qu’un pirate en a entièrement pris le contrôle. Il peut lire chaque mot que vous tapez et savoir quels sites web vous visitez, aussi bien qu’envoyer des messages de spam via votre connexion Internet sans que vous vous en doutiez », commente Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos France et Europe du Sud. « La prochaine fois que vous recevrez une publicité pour du Viagra, dites-vous qu’elle peut avoir été envoyée depuis le PC d’une charmante vieille dame aux Etats-Unis, sans bien sûr qu’elle en sache rien ! »

« Le meilleur moyen de lutter contre ce problème est de s’assurer que la sécurité de votre ordinateur est bien à jour, avec un logiciel antivirus, un pare-feu et les derniers correctifs de sécurités publiés, » poursuit Michel Lanaspèze. « Nous recommandons également aux entreprises de mettre à jour automatiquement leur solution antivirus, et d’installer sur leurs passerelles Web et de messagerie une solution consolidée pour se protéger des virus et du spam. »

Pour illustrer la menace mondiale du spam, Sophos a édité un tableau des 12 principaux pays relayeurs de spam, c’est-à-dire qui contribuent le plus fortement au problème en hébergeant des ordinateurs zombies envoyant silencieusement du spam à travers le monde entier.

La liste complète des douze principaux pays relayant du spam pour la période de juillet à septembre 2009 est la suivante :

1. Etats-Unis 13,3%

2. Brésil 12,1%

3. Inde 5,6%

4. Corée du Sud 5,5%

5. Vietnam 4,7%

6. Chine 4,0%

7. Pologne 3,9%

8. Turquie 3,3%

9. Russie 2,8%

10. Espagne 2,7%

11. Italie 2,3%

12.Argentine 2,1%

Autres pays : 37,7%

En 15ème position du classement, la France relaie 1,91% du spam mondial, un chiffre stable par rapport au trimestre précédent.

La répartition du spam relayé par continent entre juillet et septembre 2009 est la suivante :

1. Asie 35,6%

2. Europe 24,8%

3. Amérique du Sud 19,6%

4. Amérique du Nord 16,5%

5. Afrique 2,2%

6. Océanie 0,7%

7. Non classés 0,6%




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants