Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Pietro Tonussi, Axis Communications : Comment la vidéo sur IP est entrain d’inventer la Banque du futur

septembre 2013 par Pietro Tonussi, Business Developer Manager Southern Europe Bank Market chez Axis Communications

Le rôle de la caméra IP intelligente évolue avec celui de la succursale bancaire, qui pourra bientôt relier chaque client à un conseiller distant, qu’il s’agisse d’un spécialiste des placements financiers, de l’immobilier, de l’assurance ou de la prévoyance. Elle contribue ainsi à enrichir l’expérience et la relation client tout en offrant davantage de services de proximité, tels que des titres de transport ou des accès aux spectacles. La caméra IP devient peu à peu un moyen de créer de la proximité avec le client, et non plus seulement un moyen de garantir un certain niveau de sécurité.

Les banques encore frileuses face aux innovations technologiques vidéos

Les banques adoptent lentement les nouvelles technologies. Elles ont des attentes très précises mais disposent de budgets réduits. De nombreux systèmes de vidéosurveillance analogique par exemple, ont déjà été installés il y a sept ou huit ans. Or les coûts d’entretien de ces technologies augmentent souvent de façon imprévisible. Aujourd’hui, il existe deux avantages principaux pour les utilisateurs d’investir dans la vidéo en ligne ou dans la technologie numérique. Le premier est économique, le second qualitatif.

Les nouvelles technologies permettent notamment de réduire le nombre de caméras installées. S’appuyant sur des capteurs mégapixel, les caméras proposent une multi-vision (visions de différentes zones à partir d’une seule caméra) ou la vue panoramique (360°). La vidéo sur IP propose une qualité HD et une connexion Ethernet qui permet des économies d’électricité. D’autre part, la technologie Lightfinder (exclusivité d’Axis Communications) garantit des images en couleur, même avec une très faible luminosité, très utile pour les distributeurs automatiques par exemple.

Les banques comprennent donc l’intérêt des nouvelles technologies (vidéo sur IP et analyse intelligente des images), mais elles sont encore rares à se lancer pour des raisons de budget ou d’organisation structurelle à revoir.

Les nouveaux usages qui émergent

Comme toujours lorque ce secteur investit, le monde bancaire évolue vers une véritable innovation technologique. Nous constatons deux raisons principales pour qu’une banque recherche la pointe de la technologie.

La première est d’améliorer la sécurité des open space, les plus vulnérables. Nous assistons à un intérêt croissant pour l’analyse du contenu de la vidéo par exemple. Des applications sont désormais en mesure d’analyser la scène et de prévenir les actes qui peuvent être nocifs et dangereux pour les clients et les employés. La vidéo IP intelligente permet ainsi la prévention et non plus seulement la constatation d’infractions.

Même s’il s’agit d’un investissement modéré, les banques commencent à cerner aussi l’intérêt de la vidéo intelligente pour leurs décisions marketing et managériales. Comment améliorer les performances de bureau ? Quel genre de publicité permet d’attirer plus de clients ? Où et quand les services sont à améliorer ? Voici, les questions les plus récurrentes que se posent aujourd’hui les banques et auxquelles la vidéo IP analytique apporte des réponses.

Les banques investissent aussi dans le but d’être plus souples, plus proches du client, partout et tout au long de la journée. Notamment à travers leurs distributeurs automatiques, bornes libre-service de proximité. Il est facile d’utiliser un distributeur automatique, grâce aux fonctionnalités communes (même menu) et en utilisant la langue officielle de chaque pays. Les transactions sont sécurisées et disponibles à chaque instant. Ainsi, la nouvelle version des distributeurs automatiques permet d’avoir une connexion audio et vidéo en temps réel avec un employé à distance en cas de besoin.

Il est de plus en plus fréquent de voir des espaces dédiés aux distributeurs automatiques avec un design attractif à l’intérieur et à l’extérieur des banques. Elles doivent donc y garantir un niveau élevé de sûreté et de sécurité pour que les services y soient tout aussi efficaces. L’utilisation de caméras et d’applications vidéo intelligentes est et sera un des principaux moyens d’y parvenir.

La « banque du futur », concept ou réalité ?

Le monde bancaire est en train de changer car les besoins du client évoluent. Les banques se remettent en question parce que le client exige quelque chose de différent, et elles font en sorte de répondre à ce besoin de disponibilité en temps réel.

Les nouvelles générations s’habituent de plus en plus à payer l’électricité, l’eau, les factures de téléphone, les frais juridiques, les taxes, via des distributeurs automatiques par exemple.
Ceux d’aujourd’hui permettent d’acheter des timbres, des billets de loterie, des places de concert, des tickets de cinéma et même de faire des dons aux organismes de bienfaisance ! Une caméra IP peut déjà aujourd’hui personnaliser un billet par exemple, l’acheteur apparaissant dessus pour lui donner un sésame unique, le dater et l’authentifier.

Nous avons réalisé des projets pilotes avec différentes banques en Europe : des petits espaces bien éclairés avec beaucoup de technologies, des caméras IP pour l’observation, la mise en place d’application pour empêcher les actions indésirables, des logiciels d’affichage numérique pour transmettre la publicité appropriée et, évidemment, des bureaux ou des distributeurs connectés en permanence avec une assistance à distance en cas de besoin.

Voilà la « Banque du futur » : une agence bancaire multi-services dématérialisée.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants