Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Pierre Fabre choisit le cloud d’Atos pour soutenir ses objectifs de transformation digitale, de cybersécurité et de décarbonation

juillet 2021 par Marc Jacob

Atos a été sélectionné par le groupe pharmaceutique et dermo-cosmétique Pierre Fabre pour son projet de transformation digitale sécurisée et décarbonée. Ce projet, élaboré conjointement, va engager Pierre Fabre dans une stratégie multicloud à partir du guichet unique d’offres Atos OneCloud. Le plan transformatif élaboré par Atos pour Pierre Fabre s’articule autour de 3 domaines prioritaires :

• Sécurité et conformité : Atos fera bénéficier Pierre Fabre de son expertise et de ses solutions de cybersécurité, lui garantissant ainsi le contrôle de ses données, même les plus sensibles. L’approche pragmatique d’Atos cible les flux de données selon le principe du « security by design », permettant aux équipes opérationnelles de mener facilement leurs projets dans le respect de la politique de sécurité de l’entreprise.

• Excellence opérationnelle : la direction Digital Acceleration & Information System (DAIS) de Pierre Fabre devient un véritable partenaire des équipes métiers, dédiée à leurs besoins et leur productivité. Pour cela, la DAIS va être équipée de solutions d’automatisation et d’intelligence artificielle accélérant la résolution d’incidents. De plus, grâce à la plateforme d’orchestration cloud d’Atos, Pierre Fabre profite du cloud privé d’Atos tout en disposant d’un large catalogue de services multi-cloud (OVHcloud et Microsoft Azure notamment) accessibles via un portail unifié.

• Décarbonation : Atos s’engage contractuellement auprès de Pierre Fabre à réduire son empreinte carbone grâce à la technologie, par la mise en place d’un DLA (Decarbonization Level Agreement). Pour cela, Atos s’appuie sur des solutions numériques décarbonées et sur l’optimisation de son réseau de datacenters sobres en énergie.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants