Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Philippe Fauchay, RSA : le véritable challenge repose sur la gestion du risque

septembre 2012 par Emmanuelle Lamandé

RSA présentera, lors des Assises de la Sécurité, ses dernières innovations dans les domaines du Security Management et de l’Identity Management. Pour Philippe Fauchay, Sales Distric Manager France de RSA, les entreprises doivent désormais apprendre à vivre la sécurité avec l’idée permanente d’un risque de compromission. Ce qui fera aujourd’hui la différence passera à la fois par la prise de conscience de ce risque et la capacité à y faire face. Bien qu’il soit toujours indispensable d’utiliser des solutions de détection des attaques, le véritable challenge repose, selon lui, sur la capacité à gérer le risque et analyser les attaques, afin de pouvoir appliquer les bonnes mesures et engendrer les bonnes réactions.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Philippe Fauchay : A l’occasion des Assises de la Sécurité, RSA présentera ses solutions innovantes dans les domaines du Security Management et de l’Identity Management. Ces deux gammes de produits ont évolué et se sont enrichies pour répondre aux nouveaux usages et problématiques que sont notamment : la virtualisation & le Cloud, la mobilité, le Big Data et la cybercriminalité.

Nos solutions de Security Management, telles que enVision, Archer, Netwitness, donnent à nos clients la visibilité sur ce qui se passe sur leur infrastructure IT et les moyens de gérer les menaces éventuelles afin d’en réduire l’impact sur le business. Par ailleurs, la sécurité devient aussi un problème de Big Data et les entreprises doivent désormais être capables de traiter et d’analyser de manière pertinente des volumes de données de sécurité de plus en plus importants. C’est aussi cet axe que nous couvrons de manière innovante avec les nouvelles capacités de notre offre de Security Management.

Quant à la Virtualisation & le Cloud, avec une intégration optimisée des solutions RSA avec Vmware et VCE, nous pouvons affirmer que nos offres de sécurité du Cloud sont uniques et particulièrement bien adaptées pour répondre aux besoins de sécurité des environnements hybrides des clients.

GS Mag : Quelles nouvelles menaces avez-vous identifié ?

Philippe Fauchay : Nous n’avons pas noté de « grandes innovations » dans les types d’attaques. Les mécanismes sont toujours les mêmes. Ce qui change ce sont les véhicules utilisés, associés à des moyens financiers importants et l’ingéniosité technique qui rendent les attaques indétectables par les systèmes classiques de sécurité. Sans compter l’inéluctable réalité qu’aucun système n’est désormais impénétrable, il faut donc apprendre à vivre la sécurité avec cette idée de risque permanent de compromission. Pour les entreprises, ce qui devient donc critique aujourd’hui repose sur la prise de conscience de ce risque et le fait de savoir y faire face pour en réduire les dommages. Bien qu’il soit toujours indispensable d’utiliser des solutions de détection des attaques, le véritable challenge aujourd’hui c’est de gérer les attaques et de savoir les analyser pour appliquer les bonnes mesures et engendrer les bonnes réactions.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre en regard de ces nouvelles menaces ?

Philippe Fauchay : Les RSSI demandent des solutions qui leur permettent d’appliquer des plans de crise efficaces pour réagir au plus vite et au plus juste face aux attaques.

La prévention reste donc une priorité, mais l’analyse est encore plus au cœur de notre offre. C’est la clef de voûte des plans de gestion de crise. Nos solutions, notamment RSA NetWitness, répondent à cette demande : donner la visibilité nécessaire aux entreprises sur ce qui se passe sur leurs infrastructures réseaux avec un monitoring continu.

Nos offres de gestion des identités évoluent également sur cet axe de gestion du risque avec, par exemple, une approche d’authentification dynamique, c’est-à-dire qui sait s’adapter selon le niveau de risque évalué pour l’utilisateur et les facteurs contextuels de sa demande d’accès. Cette évolution a pour but d’accompagner l’évolution des entreprises vers des environnements hybrides (Cloud et on-premise) et répondre à leurs besoins de gérer de manière unifiée la sécurité et perturber le moins possible les utilisateurs lors de leur navigation d’un environnement à l’autre.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2012/2013 ?

Philippe Fauchay : RSA connaît une excellente croissance. Nous avons des équipes qui se renforcent.
Le point clef de la stratégie 2012/2013 est le développement des accords avec nos partenaires Management Security Services Providers. Ces partenariats offrent à nos clients toutes les compétences et tous les outils qui nécessitent une expertise pointue pour développer, déployer et exploiter efficacement nos solutions.
Les accords que nous avons conclus avec Steria cette année en sont un parfait exemple.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Philippe Fauchay : Investir dès à présent dans des solutions qui les préparent à répondre à des questions qui ne se posent pas encore aujourd’hui.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants