Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Peu d’entreprises donnent à leurs collaborateurs l’accès à des outils d’analyse adaptés à leur niveau ou conçus pour leur fonction, selon une étude menée par Qlik et Accenture

juillet 2020 par Qlik et Accenture

Alors que les entreprises ont de plus en plus recours à l’analyse des données à des fins décisionnelles, il semblerait que celles-ci ne donnent pas les moyens nécessaires à leurs collaborateurs pour qu’ils puissent prendre des décisions basées sur les données plutôt que sur leur instinct. C’est ce que révèle l’étude « The Human Impact of Data Literacy » menée par Qlik et Accenture auprès de 1 000 personnes en France, et selon laquelle seulement 14% des entreprises donnent à leurs collaborateurs l’accès à des outils d’analyse adaptés à leur niveau et 13% conçus pour leur fonction.

Ce manque d’outils et de formation impactent grandement la prise de décision, puisque les collaborateurs font davantage confiance à leur instinct qu’aux données, c’est notamment le cas pour 72% des personnes interrogées. En conséquence, tout porte à croire que c’est l’instinct qui pilote les entreprises, et non les données, puisque 48% des collaborateurs s’en remettent fréquemment à des décisions fondées sur des intuitions plutôt que sur les données.

La Data Literacy (datalphabétisation en français) est un ensemble de compétences liées aux données, permettant de lire, comprendre, travailler et argumenter avec ces dernières. Selon l’étude menée par Qlik et Accenture, 50% des collaborateurs qui se considèrent comme « data literate » a contrario de leurs pairs illettrés en matière de données (data illiterate) se sentent beaucoup plus légitimes et confortés dans leur prise de décisions. Ils vont même jusqu’à affirmer que leur responsable leur font davantage confiance.

La mise en place d’outils d’analyse adaptés, de processus et de méthodologie est d’ailleurs la seconde étape identifiée par Qlik et Accenture pour permettre aux entreprises de concevoir des équipes pilotées par la donnée. Permettre aux collaborateurs de travailler avec une donnée juste ne va pas simplement améliorer leur capacité à en tirer de la valeur, cela va aussi les mettre en confiance pour prendre des décisions grâce à ces enseignements. La donnée n’est donc plus vue comme un fardeau, mais comme un atout.

Qlik et Accenture sont les membres fondateurs du Data Literacy Project, la communauté mondiale qui se consacre à alimenter les discussions et à développer les outils nécessaires pour façonner une société confiante, performante et maitrisant les données.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants