Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Paris Games Week : n’attrapez que le virus du jeu vidéo en ligne avec Kaspersky Lab

octobre 2013 par Kaspersky

A l’occasion de la Paris Game Week, qui accueillera dans la capitale du 30 octobre au 3 novembre 2013 plusieurs milliers de joueurs, Kaspersky Lab revient sur 5 règles de sécurité simples à appliquer pour tous les adeptes des jeux en ligne.

1. Attention aux liens douteux

De nombreux jeux multi-joueurs disposent de leur propre serveur de messagerie et fonctionnent uniquement s’ils sont connectés à Internet. Le nombre de joueurs et le volume d’informations disponibles peuvent représenter une aubaine pour les pirates informatiques à la recherche de victimes peu méfiantes. Pour éviter les risques, il est préférable de ne pas cliquer sur les liens et de ne pas ouvrir les pièces jointes envoyées par un utilisateur non identifié. De même, il est plus prudent de ne pas télécharger un nouveau logiciel avant d’avoir vérifié sa légitimité, afin d’éviter qu’il endommage potentiellement le matériel informatique. En effet, d’après le rapport trimestriel global de Kaspersky Lab à paraitre en novembre, les produits Kaspersky Lab ont détecté en France près de 11 millions d’incidents sur Internet entre août et septembre 2013, générés par des malwares.

2. Patchs et mises à jour

Il est impératif de ne pas oublier de mettre à jour le système de son ordinateur, smartphone ou tablette, au risque de voir les risques d’infection par un virus ou un malware démultipliés. Pour les éviter, une seule solution : chaque fois qu’une mise à jour logicielle est disponible, il faut l’installer !

3. Utiliser des mots de passe forts

Un mot de passe doit être sécurisé… et multiple ! Il est essentiel d’utiliser une variété de mots de passe uniques compliqués pour chaque site sur lequel un profil est créé. Si la sécurité d’une plate-forme de jeux venait à être compromise, comme cela a pu arriver, un mot de passe fort pourrait bien être le seul rempart entre les pirates et les données personnelles des utilisateurs (informations bancaires, vols d’avatars, etc.) disponibles sur d’autres sites Web.

4. Eviter les bornes Wi-Fi publiques

Il est tentant d’être connecté en permanence à son jeu vidéo préféré, depuis chez soi bien sûr, mais aussi à l’aéroport ou encore à l’hôtel. Cependant, les connexions Wi-Fi gratuites proposées dans les lieux publics sont le plus souvent configurées de façon à ce que tout le monde puisse se connecter, ce qui implique de réduire le niveau de sécurité au minimum. En conséquence, les cybercriminels intéressés par les données personnelles des internautes n’ont plus qu’à imaginer des attaques pour intercepter les données qui circulent, non cryptées pour la plupart. Pour les joueurs en ligne, le risque est encore plus grand. Accaparé par le jeu, il est facile d’oublier que d’autres applications ou sites internet sont ouverts et diffusent des informations personnelles. La prudence est donc de mise pour éviter les surprises à la fin de la partie.

5. Mieux vaut prévenir que guérir

Les smartphones, ordinateurs et tablettes utilisés pour jouer doivent être équipés des outils qui pourront les protéger, comme par exemple un antivirus ou un anti-malware. Lorsqu’il s’agit de conserver ses données personnelles, il est préférable d’adopter la règle d’or « mieux vaut prévenir que guérir ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants