Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

OVH lance officiellement ses activités en Amérique du Nord

janvier 2013 par Marc Jacob

OVH est prêt à héberger les données des professionnels dans son datacentre, le plus grand du monde, situé à proximité de Montréal. Des ramifications mondiales Déjà lancée en Europe, la gamme de serveurs dédiés 2013, qui repose sur les dernières technologies, notamment les Ivy Bridge/Sandy Bridge d’Intel, est également disponible en Amérique du Nord.

Dopées en RAM et en CPU, les machines sont associées à une bande passante garantie par serveur et illimitée par client afin de répondre à l’adoption croissante des solutions de Cloud Computing. OVH proposait déjà à ses clients, sans aucun frais supplémentaire, de choisir la localisation de leurs données dans un de ses datacentres : « SBG » (pour Strasbourg) ou « RBX » (pour Roubaix), selon qu’ils s’adressent au marché de l’Europe de l’Est ou de l’Europe de l’Ouest.

L’hébergeur tisse désormais sa toile jusqu’en Amérique du Nord en proposant aussi « BHS » (pour Beauharnois, au sud de Montréal), son nouveau datacentre idéalement situé pour répondre aux attentes du marché nord-américain. Des infrastructures musclées Depuis 2006, OVH déploie son propre réseau en fibre optique, un des plus grands au monde. Il couvre l’Europe, mais également l’Amérique du Nord, et compte 33 points d’interconnexion. Il offre une capacité de 2,5 Tbps sans cesse augmentée, et garantit des performances de routage remarquables sur tous les continents.

Le réseau d’OVH est totalement redondé : chaque chemin est doublé, et les points de présence sont reliés entre eux afin de garantir l’absence totale d’interruptions de service. Le temps de latence et la qualité de service sont donc optimales que ce soit en Europe ou en Amérique du Nord. Une consommation énergétique optimisée sur le modèle des neuf centres de données européens d’OVH, « BHS » fonctionne sans climatisation, uniquement grâce aux technologies de refroidissement développées en interne. Alimenté par l’énergie verte provenant du barrage hydroélectrique situé à 300 mètres de l’enceinte du bâtiment, ce datacentre nord-américain atteint un PUE (indicateur d’efficience énergétique) record, inférieur à 1,1.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants