Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Nouvelle étude T-Systems : le Big Data au coeur de la prise de décision des DSI

novembre 2012 par T-Systems

L’augmentation des volumes de données, la vitesse de traitement et la diversité de ces dernières posent de nouveaux défis aux entreprises. T-Systems a commandité TNS Infratest pour mener une large enquête auprès des directeurs techniques et des DSI dans 9 pays dont la France sur leur stratégie de gestion des données.

Les résultats révèlent que les directions de systèmes d’information sont plus que jamais concernées par le Big Data et la gestion des données.

63 % des entreprises interrogées pensent qu’elles ont un grand besoin ou un très grand besoin d’améliorer la gestion de leurs données.

Selon le sondage, 43 % des répondants admettent prévoir ou prévoient d’utiliser dans un avenir proche la technologie in-memory ou des technologies d’analyse des données similaires.

Le principe du in-memory permet la gestion de grandes quantités de données complexes à analyser dans un délai très court.

Les entreprises voient dans l’in-memory la possibilité, pour la première fois, de mettre en place des analyses intelligentes pouvant servir de base dans le cadre de lancement de nouveaux produits et de nouvelles offres, par exemple.

« L’étude démontre que la question du Big Data est de plus en plus prépondérante. En plus d’être utilisée pour analyser d’énormes quantités de données, cette technologie offre de nombreuses améliorations liées aux workflows et aux processus de l’entreprise », explique Ulrich Meister, membre de la Direction de T-Systems et Chef de l’intégration de systèmes.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants