Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Nouvel ouvrage : "La cyber sécurité et les décideurs”

octobre 2019 par Marc Jacob

Il est temps de prendre en main notre destin numérique, et de mettre en place des dispositifs de cybersécurité qui protègent contre le vol de données stratégiques et personnelles, le sabotage et la fraude !

La cybersécurité est une question essentielle pour la confiance des internautes et la pérennité des entreprises. Elle est aussi un enjeu national de développement économique et de résilience.

Les cyberrisques ne concernent pas seulement les responsables de sécurité informatique, ils concernent chaque individu et engagent la responsabilité des dirigeants et administrateurs, vis-à-vis des actionnaires, clients, fournisseurs, salariés, banques et pouvoirs publics.

La cyber sécurité et les décideurs offre un panorama complet de la cybercriminalité et des bonnes pratiques pour s’adapter au monde numérique en toute confiance : cartographie des risques, conformité au RGPD, culture cyber et éthique, gestion de crise, compétences numériques au conseil d’administration et à la direction des entreprises. Il s’adresse à tous ceux qui se préoccupent de la protection de leurs données, ainsi qu’aux décideurs de toute organisation.

Inutile donc de dire que le sujet de la cybersécurité doit être une préoccupation majeure des dirigeants d’entreprises ainsi que des conseils d’administration. Il concerne directement l’image de la société, sa pérennité, son positionnement stratégique et commercial et procède donc strictement de l’intérêt social de l’entreprise.

L’objectif principal de la bonne gouvernance vise à ce que les actionnaires ainsi que toutes les parties prenantes aient confiance dans la pérennité de l’entreprise, pour les uns parce qu’ils investissent dans une société, pour les autres parce qu’ils travaillent pour elle en tant que salarié ou sous-traitant, ou encore parce qu’il s’agit d’un partenaire critique, de banques concernées par les crédits mis en place, l’administration fiscale ou les organismes sociaux. Le conseil d’administration a un rôle majeur : il représente les actionnaires, oriente la stratégie, nomme et contrôle les dirigeants. Le rôle des administrateurs s’est accentué, en raison de la complexité plus grande de l’économie, liée notamment à la compétition internationale, à un environnement règlementaire international renforcé, et à l’apparition de nouvelles technologies qui transforment les modèles d’affaires, l’organisation de l’entreprise et de son écosystème. L’apparition de nouveaux risques consécutifs à l’ensemble de ces phénomènes accroît les responsabilités des conseils d’administration, dont les compétences doivent évoluer, ainsi que les domaines de vigilance.

La transformation numérique de l’économie a des conséquences sur les informations à disposition des actionnaires, du conseil d’administration et de l’ensemble des parties prenantes. Les nouveaux enjeux pour les organes de gouvernance de l’entreprise sont nombreux : e-réputation, volatilité des cours, dématérialisation des opérations, protection des informations du conseil d’administration, désintermédiation, apparition de nouveaux acteurs, qui peuvent avoir des impacts significatifs sur la valorisation de l’entreprise.

Par Marie de Fréminville

Iste Editions - 192 pages - Paru en octobre 2019




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants