Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Nouveau livre blanc d’Olfeo

septembre 2021 par Olfeo

La vague de cyberattaques ne fait que s’amplifier. Selon l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information), leur nombre a été multiplié par 4. Plus grave encore leur taux de réussite n’a cessé de s’accroître. 100% des entreprises victimes étaient pourtant équipées d’un firewall. Cela montre à quel point ces solutions de protection manquent d’efficacité contre les ransomwares. A contrario, toutes les organisations ayant complété leur firewall avec les solutions de proxy Olfeo ont été protégées.

C’est une certitude, les attaques par ransomwares se multiplient, et l’impact pour les entreprises, que ce soit en termes financiers mais aussi fonctionnels, est catastrophique. Bien plus inquiétant encore, Gartner affirme que d’ici 2025, 75% des organisations auront subi une ou plusieurs attaques de type ransomware. Les entreprises se protègent avec des firewalls à qui elles ont tendance à confier l’ensemble de leur sécurité. Pourtant toutes les attaques réussies ont traversé ces firewalls sans difficulté.

Les organisations peu exigeantes comptent de plus en plus sur cet outil unique pour se défendre. Le firewall comme seule technologie de protection est, en fait, une source de vulnérabilité : 100% des entreprises victimes disposaient bien d’un firewall.

Les firewalls ont montré leurs limites sur ces attaques ransomwares. À cela plusieurs raisons :
• Utiliser le seul firewall va à l’encontre de la recommandation de l’ANSSI , de mettre en place une protection multicouches. La technologie d’un seul éditeur pour sécuriser son système d’information est bien trop risqué : il faut présenter aux hackers des barrières différentes. Qui aurait l’idée de verrouiller sa porte avec 4 serrures identiques ? 3 serrures de technologies différentes seront bien plus efficaces.
• La concentration des acteurs du firewall provoque une réduction du nombre de technologies utilisées. 80% des organisations européennes utilisent 5 marques de firewalls. Les hackers l’ont bien compris et ont acquis ces logiciels pour préparer leurs attaques en les testant. Cela explique en grande partie leur taux de succès.

Olfeo expert historique de la sécurisation des accès web, est en première ligne face aux attaques par ransomwares car elles passent par les flux web. Depuis 18 ans, Olfeo a développé des méthodes spécifiques, avancées et innovantes pour lutter contre ce type d’attaques. Olfeo met notamment en avant l’environnement de confiance, qui permet de créer un espace internet sécurisé au sein duquel les collaborateurs peuvent naviguer en toute sécurité.

Combiné aux firewalls, le proxy Olfeo offre une méthodologie de défense multicouches qui a démontré son efficacité pendant cette crise. 100% des clients Olfeo ont repoussé les attaques avec succès.

Alexandre Souillé, Président d’Olfeo, le spécialiste français de la sécurité web, précise : « Nous sommes fiers du travail que nous effectuons au quotidien pour protéger nos clients. Les solutions que nous leur fournissons ont montré leur très grande efficacité. En effet, aucun de nos clients ayant suivi nos recommandations et mis en place un environnement de confiance, n’a eu à déplorer un arrêt d’activité ou de perte financière ».

Olfeo, dans son Livre Blanc « Comment sécuriser son organisation contre les ransomwares ? », fait le bilan des menaces et explique comment s’en protéger avec efficacité. Il est disponible en téléchargement.




Voir les articles précédents