Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

NordVPN : Les Français consacrent 27 ans, 7 mois et 6 jours de leur vie sur Internet

août 2021 par NordVPN

Une nouvelle enquête menée par NordVPN, le plus important fournisseur de réseaux privés virtuels, a révélé que les Français consacrent 27 ans, 7 mois et 6 jours de leur vie sur Internet. Par rapport à l’espérance de vie moyenne, qui est de 82,72 ans en France, cela représente presque un tiers de leur vie. Les Français passent, au cours d’une semaine normale, un peu plus de 56 heures à utiliser Internet, soit l’équivalent de plus de deux jours. Cela représente 122 jours par an, soit près de 28 ans au total.

Sur ces 56 heures par semaine, plus de 20 heures sont consacrées au travail, tandis que les 36 heures restantes sont consacrées à différentes activités en ligne.

L’heure à laquelle les Français commencent à naviguer sur Internet chaque jour est en moyenne 9h26 - et ils ne se déconnectent pas avant 21h23. Le plus grand nombre d’heures passées sur les réseaux sociaux La plus grande partie du temps en ligne des Français par semaine – soit 6 heures et 39 minutes - est consacrée aux plateformes de réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Twitter. Une durée quasiment équivalente - 6 heures et 18 minutes - est consacrée au streaming d’émissions de télévision et de films sur des plateformes telles que Netflix, Amazon Video et Hulu. Enfin, une durée légèrement inférieure - 4 heures et 40 minutes - est consacrée à la visualisation de vidéos, sur Youtube par exemple.

En outre, 3 heures et 30 minutes par semaine sont consacrées à l’écoute de musique sur Spotify, Deezer, Amazon Prime Music et autres plateformes similaires, tandis que 2 heures et 48 minutes sont consacrées à des recherches sur Internet.

Par ailleurs, 2 heures et 36 minutes par semaine sont consacrées aux jeux (Fortnite, Minecraft, etc.) et 2 heures et 26 minutes aux tâches administratives, telles que les services bancaires en ligne.

“Une majorité d’utilisateurs cherchent à faciliter et à enrichir leur vie quotidienne grâce à un bouquet de plateformes et de services en ligne. En revanche, rares sont ceux qui se préoccupent de leur sécurité en ligne et de la confidentialité des données fournies aux applications et aux sites web. Les longues heures passées sur Internet ne font que souligner le risque accru de devenir la victime d’un cybercriminel - et le contexte mondial actuel rend ces derniers encore plus actifs”, observe Daniel Markuson, expert en confidentialité numérique chez NordVPN.

Les Français divulguent activement leurs informations personnelles Une enquête montre qu’un Français sur trois (34,5 %) ne peut imaginer passer un jour sans Internet, et cette dépendance les oblige à partager une quantité importante de données sensibles.

Les données les plus divulguées publiquement sont la date de naissance (67%), les noms et prénoms (63,7%), l’adresse complète (58,3%), le statut relationnel (38,3%), les goûts et les aversions (29,6%) ainsi que les coordonnées bancaires (32,8%).

En outre, près d’un Français sur trois a déjà publiquement dévoilé sa taille de vêtements (27%) et ses coordonnées bancaires (25,3%). À la question de savoir à quoi ils renonceraient pour que leurs informations personnelles soient définitivement supprimées d’Internet, les Français ont répondu fumer de la marijuana (26,5%), jouer à des jeux vidéo (22,9%) ou consommer de l’alcool (19,8%).

“Aujourd’hui, la majorité de nos activités peuvent être effectuées en ligne, qu’il s’agisse d’effectuer des paiements ou de se divertir avec des émissions de télévision et des jeux. C’est pourquoi nous devons accorder une attention particulière aux cybermenaces en ligne.

Des messages personnalisés créant un sentiment d’urgence, un expéditeur suspect ou inconnu, un langage approximatif, des pièces jointes et des liens douteux : voilà les premiers signes révélateurs d’une arnaque et dont il faut se méfier. N’ouvrez que les pièces jointes provenant de personnes en qui vous avez confiance, et en cas de doute, n’hésitez pas à en parler à vos collègues et amis” prévient Daniel Markuson, expert en confidentialité numérique chez NordVPN.


Méthodologie : L’enquête a été commanditée par NordVPN et menée par la société externe Norstat du 22 au 30 juin 2021. Le groupe cible de l’enquête était constitué des résidents français âgés de 18 à 74 ans, et l’échantillon a été établi à partir des utilisateurs nationaux d’Internet. Des quotas ont été fixés en fonction de l’âge, du genre et du lieu de résidence.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants