Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Nokia Deepfield identifie le trafic réseau 2020 et les tendances de la consommation Internet dans un nouveau rapport d’analyse

novembre 2020 par Nokia Deepfield

Nokia Deepfield publie son rapport Network Intelligence, qui examine le trafic réseau des fournisseurs de services et les tendances de consommation en 2020, révélant que les réseaux ont bien résisté à cette année des montagnes russes pour le trafic Internet. Le rapport examine les changements globaux des modèles de trafic Internet au cours de la dernière décennie et en 2020, en se concentrant sur des domaines d’application clés tels que le streaming vidéo, la vidéoconférence, les jeux et les attaques par déni de service distribué (DDoS).

Alors que les mesures de confinement du COVID-19 ont été mises en œuvre en mars-avril 2020, les changements de comportement des consommateurs et des entreprises ont transformé le paysage d’Internet et la façon dont les gens l’utilisent pratiquement du jour au lendemain. De nombreux réseaux ont connu une année de croissance du trafic (30 à 50%) en quelques semaines seulement. En septembre, le trafic s’était stabilisé à 20-30% au-dessus des niveaux d’avant la pandémie, avec une nouvelle croissance saisonnière à venir. De février à septembre, il y a eu une augmentation de 30% du nombre d’abonnés vidéo, une augmentation de 23% des accès VPN aux États-Unis et une augmentation de 40 à 50% du trafic DDoS.

Au cours de la décennie précédant la pandémie, Internet avait déjà connu des changements massifs et transformateurs – à la fois dans les réseaux des fournisseurs de services et dans les architectures Internet évoluées pour la livraison de contenu dans le cloud. Les investissements pendant cette période ont permis que les réseaux soient en bon état et pour la plupart prêts à faire face à l’augmentation du trafic liée au COVID-19.

Manish Gulyani, directeur de Nokia Deepfield, a déclaré : « Jamais les réseaux n’ont été soumis à une demande aussi soudaine et imprévisible. Les réseaux fournissant le tissu de connectivité sous-jacent permettant aux entreprises et à la société de fonctionner, il est plus que jamais nécessaire de disposer d’informations globales et multidimensionnelles sur les réseaux, les services, les applications et les utilisateurs finaux. Les applications logicielles de Nokia Deepfield ont permis aux fournisseurs de services de comprendre l’activité de leurs réseaux pendant cette période critique. Les données et les informations sur lesquelles nous nous sommes appuyés pour ce rapport montrent également comment la continuité du service peut être assurée pour créer de la valeur pour leurs clients. »

Après avoir surveillé le trafic réseau sur une période de huit mois, Nokia Deepfield a identifié cinq points à retenir pour les fournisseurs de services afin de planifier la capacité future du réseau et les services à valeur ajoutée pour leurs abonnés :

• # 1 Les réseaux ont été faits pour cela. Alors que les réseaux ont résisté pendant les plus grands pics de demande, les données de septembre 2020 indiquent que les niveaux de trafic restent élevés, même si les confinements se sont assouplis ; ce qui signifie que les fournisseurs de services devront continuer à avoir une marge de manœuvre pour répondre aux futurs pics de demande.

• # 2 Les chaînes de livraison de contenu évoluent. La demande de vidéos en streaming, de jeux en faible latence dans le cloud, de visioconférences et d’un accès rapide aux applications et services cloud, a exercé une pression sans précédent sur les fournisseurs de services Internet. Tout comme les réseaux de diffusion de contenu (RDCs) se sont développés au cours de la dernière décennie, on s’attend à ce que la même chose se produise avec le cloud de périphérie / éloigné au cours de la prochaine décennie – rapprochant le contenu et la puissance de calcul des utilisateurs finaux.

• # 3 Les réseaux résidentiels à large bande sont devenus des infrastructures essentielles. Avec l’augmentation des besoins (le trafic en amont a augmenté de plus de 30%), l’accélération du déploiement de nouvelles technologies – telles que la 5G et le FTTH –contribuera grandement à améliorer l’accès et la connectivité dans les zones rurales, éloignées et mal desservies. De meilleures connaissances analytiques permettent aux fournisseurs de services de continuer à innover pour offrir un service sans faille et une meilleure expérience client.

• # 4 Une connaissance approfondie du trafic réseau est essentielle. Bien que l’ère COVID-19 puisse s’avérer exceptionnelle à bien des égards, il est probable qu’elle n’a fait qu’accélérer les tendances de consommation, de production et de livraison de contenu qui étaient déjà en cours. Les fournisseurs de services doivent pouvoir disposer d’informations détaillées et en temps réel sur le réseau,– entièrement corrélées aux informations sur le trafic Internet – pour obtenir une vue holistique de leur réseau, services et consommation.

• # 5 La sécurité n’a jamais été aussi importante. Pendant la pandémie, le trafic DDoS a augmenté de 40 à 50% La connectivité à large bande étant désormais en grande partie un service essentiel, la protection de l’infrastructure et des services réseaux devient critique. La détection DDoS agile et rentable et l’atténuation automatisée deviennent des mécanismes primordiaux pour protéger les infrastructures et les services.

Les données du rapport ont été recueillies auprès de fournisseurs de services réseaux à travers l’Europe et l’Amérique du Nord de février à septembre 2020 à l’aide du portefeuille Nokia Deepfield d’informations réseaux et d’applications de sécurité, qui utilisent l’analyse de données volumineuses pour surveiller, analyser et comprendre le trafic et les services réseaux.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants