Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

NexLoop met à disposition son réseau FTTO dans 4 nouvelles agglomérations françaises

mars 2023 par Marc Jacob

NexLoop, qui a pour principale activité la commercialisation de son réseau d’infrastructures de fibres optiques et de nombreux sites régionaux de collecte, annonce la disponibilité de son offre FTTO (Fiber To The Office) sur les agglomérations de Strasbourg, Aix/Marseille, Montpellier et Orléans !

Avec ce nouveau déploiement, ce sont plus de 17 000 km de fibres optiques qui sont dorénavant déployés dont 16 000 km de boucle métropolitaine répartis dans l’hexagone. NexLoop – avec quelques mois d’avance sur son calendrier initial - couvre ainsi les 70 plus grandes agglomérations françaises, pour donner accès à la fibre optique aux opérateurs de services, aux intégrateurs, aux entreprises, ainsi qu’aux collectivités locales, afin de les accompagner dans leur transformation numérique et digitale.

Pour mener à bien ce projet et « booster » l’usage de la 5G partout en France, la société investi plus d’un milliard d’euros afin de déployer son réseau national de fibre optique & de Edge Datacenters ; réseau lui-même combiné à un fort maillage local. Dans cette optique, NexLoop peut s’appuyer sur le savoir-faire et l’expertise de sa maison-mère, Cellnex Telecom, opérateur d’envergure internationale spécialisé dans les infrastructures télécoms (3 000 collaborateurs, 3.5Mds d’euros de CA en 2022, implanté dans une douzaine de pays en Europe.)

Concrètement, NexLoop propose aujourd’hui 3 types de services à ses clients :
 FON, fibre noire point à point,
 FTTO, fibre active, dédiée,
 Hébergement (via ses datacenters de proximité).

Prochaine étape
Les objectifs de la société sont volontairement ambitieux : NexLoop entend en effet proposer, dans les mois à venir, plus de 31 000 km de réseau fibré, couvrir 76 agglomérations, et administrer 130 datacenters nationaux et de proximité, afin de devenir, à terme, le 3ème réseau d’infrastructure fibre neutre et indépendant en France.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants