Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Netwrix lance la version 5.5.3de Netwrix Data Classification

mai 2020 par Marc Jacob

Netwrix annonce le lancement de Netwrix Data Classification 5.5.3, la nouvelle version de sa plateforme de classification de données. Cette mise à jour permet à des services autres que les équipes IT de répondre rapidement aux demandes d’accès des personnes concernées (Data Subject Access Requests – DSAR), grâce à un processus simple mais sécurisé de recherche et de récupération des informations personnelles. Ainsi, les organisations peuvent maintenir un équilibre entre la charge de travail des services IT et le traitement rapide des DSAR afin de réduire le risque d’amendes et de perte de confiance du public. En outre, Netwrix Data Classification 5.5.3 prend en charge deux nouvelles sources de données, Box et Dropbox, afin d’accroître la sécurité et la conformité dans les environnements IT de type cloud et hybride.

D’un point de vue Channel, les partenaires de distribution ont désormais la possibilité de créer des flux de revenus supplémentaires en offrant de nouveaux services qui aident à soulager les DSAR de leurs clients, et leur permettent également d’équilibrer la charge de travail des services IT. Ils peuvent également proposer la découverte et la classification des données aux clients à l’aide de Box et Dropbox afin de les aider à protéger leurs actifs sensibles dans le cloud ou même à mettre en place des services avancés de gestion des données pour leurs propres clients.

Netwrix Data Classification 5.5.3 permet aux organisations de :

• S’acquitter facilement de leurs obligations en matière de protection de la vie privée
Netwrix Data Classification permet aux organisations de répondre rapidement aux demandes d’accès des personnes concernées, comme l’exigent les réglementations en vigueur, et d’éviter ainsi de lourdes amendes et toute atteinte à leur réputation. Les responsables de la protection de la vie privée et de la conformité peuvent mettre en place un flux de travail cohérent pour répondre aux DSAR entrants et suivre facilement le statut de chaque dossier.

• Réduire les coûts associés à la gestion des DSAR
Les organisations pourront dégager un budget suffisant en faveur de projets stratégiques à long terme en automatisant le processus de recherche et d’exportation de toutes les informations personnelles associées à un individu. En outre, l’interface conviviale utilisée pour les DSAR permet aux équipes chargées des questions juridiques, de la protection de la vie privée et d’autres domaines hors IT de répondre par elles-mêmes aux demandes, sans avoir besoin d’une formation particulière ou d’une connaissance approfondie des systèmes IT. Les partenaires de distribution auront quant à eux la possibilité d’étendre leurs services de conformité pour offrir la gestion des DSAR aux clients qui n’ont pas le temps ou l’expertise en interne pour traiter les DSAR.

• Renforcer la sécurité des données stockées dans le cloud
Les organisations pourront désormais rechercher et étiqueter automatiquement les fichiers stockés dans Box et Dropbox afin de permettre le partage sécurisé des données et la collaboration entre employés. Par conséquent, les entreprises pourront sécuriser les données sensibles qu’elles stockent dans le cloud et se soumettre avec succès à des audits de conformité en y consacrant beaucoup moins d’efforts.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants